Aleteia

Voici la meilleure technique pour gérer un enfant colérique quand vous faites vos courses

© Pixabay
© Pixabay
Partager
Commenter

Et vous, comment faites-vous ?

Combien de fois êtes-vous allé faire votre marché avec un enfant quelque peu colérique ? Combien de fois avez-vous vu un enfant supplier, chouiner, quémander… dans l’allée des bonbons avec des parents totalement embarrassés ?

Quelle est la meilleure façon de traiter avec l’enfant dans une telle situation ?

Et bien dans l’histoire que vous allez lire, le grand-père avait une attitude profondément calme au point de surprendre une cliente du supermarché.

Le grand-père avait les mains pleines et le petit monstre criait autant dans toutes les allées du supermarché. L’angoisse. Le grand-père était à la recherche d’une solution et disait sans cesse d’une voix contrôlée : « Calme-toi, Albert, on n’en prendra pas. Calme-toi mon garçon. »

L’enfant explosa de colère et le grand-père lui répondit : « Tout va bien, Albert. Juste deux minutes et nous allons sortir d’ici. Tiens bon mon garçon.  »

À la caisse, la petite terreur a commencé à jeter les articles sur le sol et le grand-père dit encore une fois d’une voix posée : »Albert, Albert, détends toi. Ne t’énerve pas. Nous serons à la maison dans cinq minutes. Reste calme, Albert. »

Très impressionnée, la femme quitta le supermarché rattrapa le grand-père et son petit fils à leur voiture :

-« Vous savez monsieur, ça ne me regarde pas, mais vous étiez étonnant à l’intérieur. Je ne sais pas comment vous avez réussi à rester si zen. Tout ce temps, vous avez su garder votre sang-froid et dire les choses calmement. Albert est très chanceux de vous avoir comme grand-père ».

– « Je vous remercie, madame », dit le vieux monsieur, « Mais moi c’est Albert… le nom de la petite terreur c’est Steve. »

Chacun sa technique…

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]