Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le Real Madrid enlève la croix de son logo pour mieux se vendre dans les Émirats

JAVIER SORIANO / AFP
Real Madrid's supporters cheer up their team before the FIFA World Club Cup semi final football match Real Madrid against Mexico's Cruz Azul FC on December 16, 2014 at Le Grand Stade of Marrakesh, Morocco. AFP PHOTO / JAVIER SORIANO / AFP PHOTO / JAVIER SORIANO
Partager

La prestigieuse organisation sportive espagnole tourne ainsi le dos à des centaines de milliers de chrétiens des pays du Golfe.

Il y a ceux qui payent de leur vie leur attachement à la croix du Christ, d’autres qui y renoncent pour ne pas voir s’envoler des contrats commerciaux particulièrement juteux. Et il s’avère que pour le sport européen, les capitaux arabes représentent une « importante opportunité » financière. Le Real Club de Madrid, une des organisations sportives les plus prestigieuses du sport mondial, a décidé de modifier le dessin de son logo, en effaçant la croix surplombant la couronne de son propre symbole. Croix qui, selon elle, pourrait « heurter la sensibilité » de potentiels clients musulmans.

La décision, rapporte l’agence Asianews, a été prise suite à un accord – une affaire de 50 millions de dollars – avec Marka, une société de production basée dans les Emirats Arabes Unis, pour y distribuer « matériels techniques et produits dérivés » du club sportif dans les Émirats arabes unis, Arabie Saoudite, Qatar, Kuwait, Bahreïn et Oman. Le Real Madrid n’a pas encore diffusé de communiqué, bien que sollicité par les médias et supporters qui demandent des explications, relève Radio Vatican.

Pas la première fois et… pas les seuls

Et le club madrilène semble coutumier du fait. L’agence de presse des œuvres pontificales missionnaires relève que ce n’est pas la première fois que le Real Madrid prend ce genre de décision : en 2012 pour la construction du Real Madrid dans les Émirats, et en 2014 pour figurer sur une carte de crédit émise par la Banque nationale d’Abou Dhabi, dans le cadre d’un partenariat, et sur la carte d’abonnement du club dans la région.

En 2007, une décision similaire avait été prise par le FC Barcelone pour supprimer la croix de Sant Jordi (saint Georges) figurant sur les maillots des joueurs pour en vendre davantage dans les pays musulmans. Et en 2012, par le Paris-Saint-Germain football club, dans les mains du Qatar, qui a fait disparaître le berceau de son emblème, jugé « offensif » pour les arabes car « associé à un dynastie qui a pris part aux croisades ».

800 000 chrétiens ignorés

À chaque fois, partenaires associés et supporters, mais également l’opinion publique, ont protesté contre ces décisions. En 2014, rapporte Asianews, l’association catholique Enraizados a même lancé une grande campagne de signatures contre le retrait de la croix sur l’écusson du Real Madrid – qui a finalement été remise en 2015 – déplorant dans un communiqué qu’à « un moment où les chrétiens sont persécutés dans tant de pays » en Asie et en Afrique, Florentino Perez, président du Club, a décidé de « se passer » de la croix, pour ne pas risquer de « faire capoter un contrat millionnaire ». En prenant cette décision, avait estimé l’association, Le Real Madrid « tourne le dos aux 800 000 chrétiens qui vivent dans les Émirats, soit 12,6% de la population ». Il a été fait remarquer  au club, que « la croix est présente sur les drapeaux de tant de pays européens et qu’elle n’a pourtant jamais été enlevée des bandières quand les délégations diplomatiques se trouvaient en pays musulmans ».

Concernant la dernière décision prise par le Real Madrid, supporters et médias attendent des explications du club sportif. Dans un entretien téléphonique avec l’agence Reuters, Khaled al-Mheiri, vice-présidente de Marka, s’est limitée à un « Nous devons être attentifs car dans la région du Golfe il y a une forte sensibilité vis à-vis des produits qui ont une croix ». Les ventes devraient commencer en mars prochain.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]