Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconAu quotidien
line break icon

Dis maman, comment on fait les bébés ?

© MDR

© MDR

Mathilde de Robien - Publié le 18/01/17

Nul besoin de longs discours scientifiques mais des mots simples et vrais.

« Dis maman, comment on fait les bébés ? »

« Ah ah, bonne question mon grand ! »

« Va demander à ta mère ! »

« Tu apprendras quand tu seras plus grand. »

On ignore, on esquive, on diffère. Et pourtant, si la question est posée, c’est le moment de se lancer ! Nul besoin de longs discours scientifiques, mais de mots simples et vrais, en adéquation avec l’âge de votre enfant. Vous ne trouverez pas ici de phrases toutes faites : il faut que les mots viennent de vous, qu’ils vous ressemblent, qu’ils sonnent juste aux oreilles de votre enfant. J’aimerais simplement vous convaincre de la nécessité de répondre à cette question et de s’y préparer un minimum. De la nécessité de parler d’amour et de sexualité à vos enfants, et de leur dire que leur corps est un trésor à respecter car plus tard, il pourra donner la vie.

Pourquoi lui répondre ?

  1. Parce que naturellement les enfants posent des questions et qu’ils attendent une réponse. Il n’y a ni curiosité mal placée, ni perversité dans leur questionnement. Ils s’interrogent sur la « fabrication » des bébés de la même manière qu’ils s’interrogent sur la présence des nuages dans le ciel ou sur le fonctionnement d’une voiture. En évitant de répondre, vous faites de la sexualité un sujet tabou à la maison. Or, ne préférez-vous pas que ce soit vous, les initiateurs de leur éducation sexuelle ? Plutôt que l’école ou Internet ? Ne souhaitez-vous pas que vos enfants, lorsqu’ils seront adolescents, se tournent vers vous, plutôt que vers leurs copains de classe, pour vous poser les questions qui les turlupinent ?

Inès de Franclieu, mère de famille spécialisée dans l’éducation affective et sexuelle, écrit dans Amour et sexualité : « Si nous souhaitons pouvoir accompagner nos adolescents dans leurs interrogations sur l’amour, c’est dans l’enfance qu’il faut avoir le courage de leur parler du corps, de la sexualité, avec les mots correspondants à leur âge. »

  1. Parce que répondre à son enfant le sécurise. Lui répondre, c’est lui montrer que nous avons le souci de lui dire la vérité, d’étancher sa soif de savoir et que nous le prenons en considération. Ainsi, l’enfant se sent aimé et en sécurité. Lui répondre, c’est lui raconter une histoire d’amour, la vôtre. Et même si cette histoire n’est plus aujourd’hui, elle a existé. Lui répondre, c’est lui dire d’où il vient. C’est lui donner des repères.
  1. Parce qu’il est important que nous abordions la sexualité avant qu’elle ne soit moquée par les copains de classe, utilisée par la publicité, enlaidie par Internet ou même exposée par la maîtresse, afin que nous puissions leur transmettre notre propre définition de la sexualité. L’école, qui aborde le thème de la « reproduction humaine » en classe de CM2, ne montre qu’une facette de la sexualité : biologique et physiologique. À nous, parents, d’anticiper ou de compléter en soulignant sa dimension affective et belle car source de vie.

Tags:
bébé
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
7
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement