Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 28 octobre |
Saint Jude
Aleteia logo
home iconArt & Voyages
line break icon

Christus, l’association qui veut ancrer la jeunesse dans les paroisses

Père Tri Len © Agathe et Jean-Baptiste

Camille de Montgolfier - Publié le 13/01/17

Suivez le voyage d’Agathe et Jean-Baptiste à la rencontre des chrétiens d’Amérique.


Lire l’épisode précédent du voyage d’Agathe et Jean-Baptiste : Évangélisation : les catholiques américains à l’assaut du monde numérique


14 décembre 2016

Où sont passés les 20-35 ans ? Pourquoi sont-ils si peu représentés dans les paroisses ? Le père Tri Len, ordonné prêtre de l’ordre des jésuites en 2000, s’attache à cette question depuis plus de 10 ans. Il a fondé en 2013 l’association Christus, qui accompagne les paroisses dans le développement d’activités pour cette tranche d’âge.

Agathe et Jean-Baptiste : Pourquoi avoir fondé Christus ?
Père Tri Len :
Les paroisses ne sont plus des lieux de vie pour les jeunes, comme elles ont pu l’être. Aujourd’hui, d’autres activités rassemblent davantage la jeunesse : le sport, les concerts, le shopping dans les centres commerciaux. Ce sont des lieux vivants, animés, fréquentés, ce que recherchent les jeunes ! Ils font parfois partie de mouvements de jeunesse, mais qui ne sont pas ancrés au sein de leur paroisse. Les paroisses offrent de nombreuses activités pour les enfants et adolescents, du catéchisme à la préparation à la confirmation, mais ensuite, plus rien ne leur est proposé. Ces jeunes renouent alors avec une paroisse bien plus tard, quand ils souhaitent faire baptiser leur enfant par exemple. Quel dommage, quand on sait qu’entre 20 et 35 ans, les jeunes sont en quête de sens, construisent leur vie, cherchent à sortir de la routine de leur activité professionnelle !

Comment les paroisses peuvent-elles être des lieux de vie pour les jeunes ?
La première chose, c’est qu’elles doivent accepter d’investir de l’argent pour eux. Nous disons qu’il est important que les jeunes fassent partie de nos communautés paroissiales mais nous ne leur consacrons pas de budget… Une personne est elle embauchée pour organiser les différents temps qui leur sont dédiés ? Ont-ils un lieu de vie dans la paroisse, où ils peuvent se retrouver ? Est-il aménagé pour qu’ils s’y sentent chez eux ? L’une des paroisses que nous accompagnons a simplement lancé un appel au don pour aménager un local, et a ainsi trouvé quelques canapés, tables et chaises, et de quoi aménager un petit bar. Ce qui rend les rencontres bien plus conviviales !

Ensuite, les paroisses ne doivent pas chercher à seulement proposer du « fun » : les jeunes ont soif de riches temps de formation. Nous les aidons à organiser des week-ends de retraites, dans des lieux qui portent à la prière et à la réflexion.

Enfin, dans une perspective « d’ancrage » paroissial, nous encourageons les jeunes à servir leur communauté locale. Certains quartiers comptent une grande population de personnes sans abri, d’autres sont marqués par un grand nombre de personnes âgées seules qu’il serait bon de visiter… Chaque paroisse peut se sentir concernée par un sujet en particulier.

Que proposez vous concrètement comme activités ? Pouvez-vous nous donner quelques exemples ?
Bien sûr, mais il faut prendre en compte que chaque contexte paroissial est différent : une activité ne rencontrerait pas le même succès partout.

Nous organisons des soirées « Java-Jazz-N-Jesus » : des soirées avec une ambiance jazz, autour d’un verre, pendant lesquelles nous abordons des questions théologiques. Nous proposons des parcours de plusieurs soirées pour apprendre à prier, ou à enrichir sa prière personnelle. Les jeunes peuvent aussi participer à des dîners débats sur un thème en particulier. Ils peuvent également se joindre au nom de la paroisse à des évènements sportifs qui visent à soutenir des associations caritatives. Ce qui est important dans toutes ces propositions n’est pas l’événement en lui même mais la manière de l’organiser. L’objectif n’est pas d’attirer le maximum de jeunes de tous azimuts, mais de mobiliser les jeunes de la paroisse en question, de construire une communauté au sein de celle-ci !


Pour soutenir Agathe et Jean-Baptiste dans leur projet, il est possible de leur faire un don directement sur CredoFunding, le site de financement participatif chrétien : 
https://www.credofunding.fr/fr/projet-credor


Tags:
AmériqueChrétiensevangelisationvoyage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
2
BENEDICT XVI
Marzena Devoud
« L’art de bien mourir » selon Benoît XVI
3
THE CHOSEN
Lauriane Vofo Kana
« The Chosen », la série sur Jésus qui cartonne dans le monde ent...
4
couple
Raphaëlle Coquebert
« La chasteté, ça n’est pas se priver de sexe ! »
5
SANDRA SABATTINI
Mathilde de Robien
Les magnifiques intuitions de la nouvelle bienheureuse Sandra Sab...
6
Cap Lihou, Granville
Anne Bernet
Granville : la pêche miraculeuse de Notre-Dame du Cap Lihou
7
FELIX AND ELISABETH LESEUR
Theresa Civantos Barber
Ce couple est la preuve qu’un mariage sans enfants peut être fruc...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement