Aleteia

Musique. Ces frères du Bronx vont vous étonner !

Partager
Commenter

Les Frères Franciscains du Renouveau nous parlent de leur dernière production musicale.

Depuis leur création, les Franciscan Friars of the Renewal (Frères Franciscains du Renouveau, en français) sont connus pour leur musique et pour les vidéos du père Stan Fortuna. Plus récemment, ces frères ont unis leurs talents musicaux à leurs compétences sportives, notamment dans le basket-ball, pour récolter des fonds en faveur de l’association Mary’s Meal. D’autres vidéos du talentueux Brother Isaiah ont suivi, comme la chanson inspirée de Mère Teresa qui a été diffusée juste avant sa canonisation.

Leur dernier morceau a été diffusé à un moment soigneusement choisi. Le frère Mark-Mary espère que la vidéo « touchera les cœurs dans une culture empreinte de divisions, de violence et de haine. »

Quel est le message avec lequel cette vidéo espère toucher les cœurs ? Que nous appartenons à la même famille. Dans le climat politique actuel, avec tous les problèmes qui divisent notre pays de longue date, il y a une vérité fondamentale qui ne peut être oubliée : ceux qui sont de « l’autre côté » sont nos frères et nos sœurs.

Le refrain de la chanson dit : « Quand je vois le visage de mon ennemi, je vois mon frère. »

« Le texte nous rappelle que la paix véritable viendra en reconnaissant que nous sommes tous frères et sœurs parce que nous avons le même Père, et non pas parce que nous sommes d’accord sur tout » a-t-il déclaré frère Mark-Marie, en rappelant les paroles du pape François.

Dans la « modernité », on a cherché à construire une fraternité universelle entre les hommes, en la fondant sur leur égalité. Peu à peu, cependant, nous avons compris que cette fraternité, privée de la référence à un Père commun comme son fondement ultime, ne réussit pas à subsister. (Lumen Fidei, 54)

Tout comme les paroles de la chanson, le clip vidéo transmet la puissance de ce message. L’enregistrement a en effet réuni des artistes talentueux, d’origines différentes, des religieux et des laïcs, des hommes et des femmes… toute la famille humaine !

La chanson est également conçue comme un message d’unité des chrétiens. Les frères ont volontairement choisi de faire une reprise de la chanson « Brother du groupe » protestant The Brilliance. Travailler pour la réconciliation et pour l’unité des chrétiens va de pair. Comme le disait le pape Jean-Paul II :

En effet, comment annoncer l’Évangile de la réconciliation sans s’engager en même temps à travailler pour la réconciliation des chrétiens ? S’il est vrai que l’Église, sous l’impulsion de l’Esprit saint et avec la promesse de son indéfectibilité, a prêché et prêche l’Évangile à toutes les nations, il est vrai également qu’elle doit faire face aux difficultés qui découlent des divisions. Mis en présence de missionnaires en désaccord entre eux, même s’ils se réclament tous du Christ, les noncroyants sauront-ils accueillir le message authentique ? Ne penseront-ils pas que l’Évangile est un facteur de division, même s’il est présenté comme la loi fondamentale de la charité ? (Ut Unum Sint, 98)

Continuez à suivre les Franciscan Friars of the Renewal sur leur page Facebook.

Pour rester au courant de vos artistes préférés et découvrir de nouvelles musiques chaque jour, suivez Cecilia sur Facebook.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]