Aleteia

Le message chrétien de « Rogue One : A Star Wars Story »

Partager
Commenter

Le film nous rappelle les dangers de la cécité spirituelle et la nécessité d’avoir une foi aussi innocente que celle d’un enfant, afin de pouvoir combattre notre propre scepticisme.

« Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux sont ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru. » (Jean, 20:29)

Rogue One : A Star Wars Story continue de dénoncer tout ce qu’il y a de plus tragique et sordide dans la guerre et la rébellion, mais présente une perspective bien plus sombre que dans les précédents Star Wars. Pourtant, au milieu de toute cette obscurité, le film nous présente un personnage qui parvient à percevoir la lumière grâce à sa foi, et son handicap apparent renvoie à un thème fondamental des Évangiles.

Ce personnage, connu sous le nom de Chirrut Îmwe, est un monk-guerrier vivant sur la lune désertique Jedha, un lieu historiquement relié à l’ordre des Jedi. Bien que Chirrut ne soit pas un Jedi à part entière, il croit fermement en la Force, à une époque où la plupart des gens ont perdu l’espoir en cette religion qui semble avoir été effacé de la surface de la galaxie par l’Empire.

Ce personnage est unique en raison de  sa cécité, qui ne diminue en rien sa capacité à combattre. Donnie Yen, qui incarne Chirrut Îmwe, a lui même demandé au réalisateur Gareth Edwards de développer cette particularité chez son personnage. Ce choix a eu un réel impact sur l’interprétation de Yen, qui a dû porter des lentilles spéciales qui lui brouillaient la vue. Bien que cela ait rendu le tournage de certaines scènes plus difficile, cela a permis à l’acteur de donner plus d’authenticité à sa performance.

Compenser le physique par le spirituel

Le symbole de la cécité de Chirrut, que ce soit voulu ou non, renvoie à un thème central des Évangiles. Cela rappelle les hommes aveugles guéris par Jésus ; des hommes qui ne pouvaient pas voir, mais qui savaient grâce à leur foi que Jésus était le Messie.

Dans les Évangiles de Matthieu, Jésus s’arrête dans un village, où deux hommes aveugles le supplient : « Prend pitié de nous, fils de David ! » Jésus entre dans la maison et demande, « Croyez-vous que je puisse le faire ? » « Oui, Seigneur” lui dirent-ils. Il toucha alors leurs yeux en disant, « Que tout se passe pour vous selon votre foi. » Et leurs yeux s’ouvrirent. (Matthieu 9, 27-31)

Ces hommes aveugles n’avaient jamais été témoins des nombreux miracles de Jésus, mais avaient accepté de croire innocemment ce qu’ils avaient entendu d’autrui. Leur cécité n’a pas diminué la foi qu’ils avaient en leur Seigneur, et les a même sans doute aidé à croire que Jésus pouvait guérir leur handicap. Il compensait spirituellement ce qui manquait physiquement à leurs corps.

Le thème omniprésent de la cécité spirituelle

Dans les Évangiles, la foi inébranlable des aveugles est souvent contrastée par les sceptiques  qui, bien qu’ayant été témoins des miracles de Jésus, refusent toujours d’y croire. En fait, Jésus condamne souvent les scribes et pharisiens, les qualifiant d’aveugles à cause de leur manque de foi. Il est ironique que dans les  Évangiles, les aveugles puissent voir la beauté de l’oeuvre de Jésus, mais que ceux dotés de la vue ne parviennent pas à en voir la puissance spirituelle.

Le thème de la cécité spirituelle revient à plusieurs reprise dans Rogue One. Alors que beaucoup méprisent le comportement « superstitieux » de Chirrut, ses paroles justes font souvent tomber les masques des autres personnages. Par exemple dans le film, Chirrut démasque tout de suite les intentions du soldat rebelle Cassian Andor et comprend vite que le capitaine essaie de cacher ses motivations au reste de l’équipe. Chirrut perçoit le conflit intérieur auquel se heurte Cassian, et le défie de se libérer de sa « prison intérieure ».

Plus tard dans le film, lors d’un des moments les plus critiques dans l’effort des Rebelles pour voler les plans des Étoiles de la mort, ce sont la foi et les actions de Chirrut qui leur permettent de s’en sortir. Il peut faire ce que d’autres ayant la vue ne peuvent pas, et ses fortes convictions finissent par inspirer les autres.

Rogue One nous rappelle que nous sommes souvent aveugles aux choses qui importent vraiment dans le monde. La cécité spirituelle est une conséquence du scepticisme, et le remède est une foi aussi innocente que celle d’un enfant.

Lucasfilm
Lucasfilm
Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]