Aleteia

Quand Noël prend un sens si particulier là où les chrétiens ne sont pas libres

© Patrice AROCA/CIRIC
© Patrice AROCA/CIRIC
Partager
Commenter

Malgré l'angoisse, demain soir, le peuple de Dieu ne fera qu’un.

Saint et Joyeux Noël ! À l’heure ou chacun prépare en son cœur la venue de l’Enfant promis, mes pensées et mes vœux se tournent tout particulièrement du coté de l’Asie. Cette Asie que nous aimons et qui nous aime. Cette communauté de frères et de sœurs qui vit d’un seul cœur au rythme du calendrier liturgique de l’Église. L’unité des croyants n’est jamais aussi palpable qu’à l’heure des grandes fêtes quand partout les chrétiens chantent ensemble la gloire de Dieu à l’image des anges célestes apparus aux bergers.

Évidemment je pense à ces milliers de filleuls et de bénévoles d’Enfants du Mékong qui agissent dans l’ombre et sont souvent habités par une foi authentique. Chacun avec des moyens différents, ils vivent cette sainte nuit dans la beauté du dépouillement et l’authenticité de la crèche. Je me souviens de ce prêtre vietnamien, l’an dernier, qui me racontait que le chef local du parti avait voulu empêcher la messe de Noël. Toute la communauté s’était mobilisée pour se retrouver sur la place du village. L’évêque lui-même s’était déplacé. Les chants de Noël avait emplit la campagne. L’angoisse était grande mais la fête avait été magnifique.

C’est aussi cela le miracle de Noël. Dieu tient sa promesse faite à son peuple. Il nous envoie son fils. N’ayons pas peur. Cette réalité prend un sens particulier là où les chrétiens ne sont pas libres. Au Laos ou au Vietnam. Mais le Père a voulu que le sauveur naisse dans une crèche. Dieu a tenu sa promesse mais il a fait en sorte que ce soit les bergers qui en soient les premiers témoins. Cela aussi, c’est important pour les jeunes Thaïs, les Birmans, les Khmers catholiques en minorité et les Philippins, souvent si pauvres.

Demain soir, le peuple de Dieu ne fera qu’un. Tous nous sommes dans l’attente de la réalisation des promesses de Dieu. Tous nous sommes ces bergers témoins de l’extraordinaire qui prend la forme de l’ordinaire, tous nous sommes ces anges des Cieux appelés à louer le Seigneur. Sur ce chemin de foi, les enfants d’Asie nous guident et nous entraînent.

Joyeux Noël !

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]