Aleteia

La photo du jour – Kathputli, ce bidonville qu’ils aiment et qu’ils ne quittent plus

© AFP PHOTO / CHANDAN KHANNA
Partager
Commenter

Une femme indienne se tient devant sa maison à Kathputli Colony à New Delhi le 20 décembre 2016. Le nom « Kathputli » vient du mot indien qui signifie marionnette en bois : c’est un quartier habité par des marionnettistes, des magiciens, des acrobates, des danseurs et musiciens, pour la plupart issus de l’État indien du Rajasthan. Kathputli est un bidonville, fait d’allées étroites et de maisons certes colorées, mais délabrées, des canalisations ouvertes. Les artistes expriment leurs talents à travers le pays pour des grands hôtels, des fêtes luxueuses, des mariages, certains voyagent même à travers le monde. Les résidents retournent cependant toujours à Kathputli, malgré le manque d’hygiène et des conditions de vie déplorables, du fait de leur grand sens de la communauté.

Cette zone est désormais menacée de démolition, selon certains médias indiens.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]