Aleteia

Vous avez toujours rêvé de comprendre la physique quantique ? C’est désormais possible !

©Youtube-Breakthrough
Partager
Commenter

Antonella Masini a réalisé son rêve et va poursuivre ses études en sciences à l’étranger grâce à sa chaîne YouTube.

Déjà toute petite, Antonella Masini avait délaissé ses poupées pour s’intéresser à la physique quantique. Cette Péruvienne de 18 ans est passionnée par les sciences. Diplômée de la Faculté de Cambridge, elle a d’ores et déjà choisi sa carrière : l’ingénierie électronique.

« Ce qui m’intéresse c’est le pourquoi des choses et comment elles sont faites. La physique m’aide à répondre à toutes ces questions », indique-t-elle. Par exemple, les portes du supermarché s’ouvrent grâce à l’effet photoélectrique. Cette science se comprend mieux à travers les explications de la mécanique quantique que l’on peut observer en prêtant attention aux détails de notre vie quotidienne. Seulement, bien évidemment, ces concepts demeurent encore aujourd’hui, assez complexes pour la plupart d’entre nous.

Antonella Masini s’est lancé le défi d’expliquer simplement, les intrications quantiques (ou enchevêtrements quantiques) à partir d’une vidéo originale, et en seulement cinq minutes.

« Mon intention était de diffuser ce concept quelque peu difficile ou insaisissable pour qu’un maximum de personnes puissent le comprendre clairement », explique-t-elle. Sa vidéo en anglais, sous-titrée en anglais ou en espagnol, est devenue un phénomène du Web, visionnée plus de 100 000 fois.

La magie au service de la physique quantique

En ayant réussi à réconcilier la physique quantique à un plus large public, cette jeune fille a obtenu une bourse internationale de 250 000 dollars afin de poursuivre ses études à l’étranger. « Je souhaitais aider mes parents en essayant de me financer dans mes études, par mes propres moyens ». Les débuts ne furent pas aisés, bien au contraire, elle passa des heures et des heures à rechercher et travailler. Alors qu’elle était sur le point de jeter l’éponge, elle trouva le moyen.

Une paire de vieilles chaussures, un chapeau de magicien, une famille de poupées russes et une caméra pour filmer, il suffisait de cela pour gagner. À l’aide de ses instruments, la jeune étudiante parvient à expliquer simplement les entrelacements des petites particules et la raison pour laquelle celles-ci peuvent être présentes à deux endroits différents, en même temps.

Telle était sa première vidéo postée sur Internet. Elle a tout appris des tutoriels sur YouTube, comme l’explique la jeune fille. « Je me suis servie de la magie pour expliquer au mieux le concept de la physique quantique ». Comme elle le dit dans sa vidéo, « La magie n’existe pas, mais la physique oui, et elle est bien plus fascinante ».

Une femme de sciences au naturel

Un seau, une boîte et une chaise donnaient la stabilité désirée à son tripode. Elle est parvenue à capter les sons à partir des appareils auditifs, car elle n’avait pas de micro. Tout était artisanal, et surtout spontané. Deux jours avant la fermeture des inscriptions, Antonella Masini a eu vent du concours « Breakthrough Youth Challenge » : l’occasion qu’elle avait espéré pour atteindre ses rêves.

Ainsi, elle présenta sa vidéo pour la compétition, imaginée et lancée par le créateur de Facebook, Mark Zuckerberg et l’un des cofondateurs de Google, Sergey Brin. En l’espace de deux jours, sa vidéo avait été visionnée plus de 25 000 fois, elle enregistrait quelques 2 000 commentaires, et avait été partagée plus de 510 fois.

Depuis que sa mère lui avait offert un télescope, elle s’était demandée ce qui permettait au verre de tout voir avec une résolution démultipliée, ou bien comment était-il possible qu’avec cet instrument, des particules si petites soient détectables.

Maintenant qu’elle a remporté le concours, sur les plus de 6 000 autres finalistes du monde entier, elle attend la construction du laboratoire pour les filles de son ancienne école, comme convenu au moment de sa victoire. Sa persévérance, son endurance et sa créativité lui ont permis de réaliser son rêve d’étudier dans le prestigieux Massachusetts Institute of Technology, en vue de se spécialiser en informatique quantique.

Désormais elle fait partie de ce bataillon réduit et précieux qu’est celui des femmes de sciences. Une expérience fascinante.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]