Aleteia

Qu’est-ce-que l’accompagnement spirituel ?

CORINNE SIMON/CIRIC
24 mai 2015: Mgr Renauld de DINECHIN, auxiliaire de Paris, lors d'un temps de réconciliation. 12 000 jeunes de 13 à 15 ans, se sont rassemblés à Jambville, pour Le FRAT (Le Fraternel), le pèlerinage des jeunes chrétiens d'Ile-de-France. Jambville (78), France. May 24, 2015: FRAT (for Fraternal), gathering of catholic school students in Jambville (78), France.
Partager
Commenter

Réponse en 7 points.

C’est une manière pour un baptisé d’accompagner un frère dans sa vie d’amitié et d’union avec Dieu lui-même, avec le Christ. Cette tradition est un trésor spirituel dans la vie de l’Église. Ce service fraternel marqué de discrétion s’attache à la vie profonde d’un autre, à la grâce du baptême et à son développement.

• 1.
L’accompagnement spirituel suppose de bien écouter, de bien s’écouter, de bien écouter ce que Dieu semble dire dans la vie du baptisé puisque Dieu communique quelque chose de sa volonté dans notre vie concrète.
• 2.
Un accompagnateur spirituel se choisit et se reçoit : une alliance spirituelle s’établit. Il faut qu’il y ait comme un apprivoisement mutuel, une amitié et en tout cas, une estime mutuelle.
• 3.
La fréquence des rencontres avec son accompagnateur spirituel est à organiser, elle évolue avec le temps et s’accorde avec les événements de la vie. L’accompagnement se fait plutôt de visu.
• 4.
L’accompagnement spirituel nous apprend à discerner le chemin et à réagir pour ne pas nous laisser entraîner par des illusions ou par des mauvais esprits. Il nous éveille et nous guide comme l’action d’un ange gardien. Il nous permet de prendre du recul face à ce qui nous traverse l’esprit et face aux situations de la vie quotidienne.
• 5.
Sous le regard du Seigneur, les relations évoluent, des fruits sont donnés, les chemins sont variés et les rencontres différentes, avec le rythme de la confession et des temps forts de retraites.
• 6.
L’accompagnement spirituel permet aux personnes de mieux se connaître, de se poser sous le regard de Dieu, de recevoir sa paix ; il aide à accepter et vivre avec le Seigneur les étapes de notre vie et à rester en communion avec lui. Peu à peu nous apprenons à accueillir les événements, à discerner et à avancer, tels que nous sommes, sur le chemin de notre vie, chacun à notre façon.
• 7.
En parallèle avec l’accompagnement spirituel, pour nous connaître différemment et vivre mieux, avec les conseils de notre accompagnateur, nous pouvons nous tourner vers d’autres personnes. Devenir un saint est un appel auquel nous répondons en Église.

Pour en savoir plus.
Pour en savoir beaucoup plus.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]