Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconSpiritualité
line break icon

L’arrière-grand-oncle de la princesse Diana, bientôt saint ?

© Johnny Eggitt AFP and Public Domain

© Johnny Eggitt AFP and Public Domain

Aleteia.ES - Patty Knap - Publié le 16/12/16

Anglican converti au catholicisme, il consacra sa vie aux plus pauvres.

Grand amateur du criquet et ancêtre de la princesse Diana et de Winston Churchill, Ignatius Spencer sera peut-être un jour proclamé saint. La Congrégation pour les Causes des Saints a approuvé la désignation de « Serviteur de Dieu » pour le prêtre Ignatius Spencer, né en 1799 en Angleterre.

Pasteur anglican, il se convertit au catholicisme à 31 ans. En 1847, il rejoignit les passionistes et œuvra auprès des plus indigents, tout particulièrement, les irlandais, au Midlands en Angleterre.

Toute sa vie il travailla à la conversion de l’Angleterre, qu’il aurait voulu voir devenir catholique. Il voyagea en Irlande pour la 1ère fois en 1842 puis à nouveau à trois occasions. Il était persuadé que la séparation des deux pays ne pouvait se résoudre qu’à travers la prière des Irlandais pour la conversion de l’Angleterre.

Ainsi, il demandait de prier chaque jour un Je Vous Salue Marie dans le but d’aider à la conversion tous les malheureux chrétiens séparés du troupeau. « Ne nous arrêtons pas seulement aux protestants (…), ni à l’Angleterre non plus, mais prions aussi pour les grecs, les russes et les anciennes églises d’Asie ».

Mourir humblement

À une occasion, il avait laissé entendre qu’il aurait souhaité mourir humblement, « dans un fossé, oublié et anonyme ». Ses paroles furent prophétiques puisque qu’il mourut à la suite d’une attaque cérébrale alors qu’il marchait seul sur une route rurale, près d’Édimbourg, en Écosse. Son corps fut ensuite enterré dans l’église Sainte-Anne, à Saint Helens, dans le Merseyside.

Mark Davies, l’évêque de Shrewsbury, a déclaré au Catholic Herald que la vie du père Spencer est un chapitre « héroïque et souvent oublié » du catholicisme en Angleterre. « Le père Ignatius et ses compagnons passionistes nous rappellent la force et l’énergie missionnaire ».

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement