Aleteia
Mardi 20 octobre |
Sainte Adeline
Spiritualité

Le chef-d'œuvre de Haendel : Le Messie

Hugo Van der Goes © Wikipedia

Caroline Becker - Publié le 09/12/16

Durant l'Avent, découvrez chaque semaine une nouvelle œuvre musicale pour vous préparer à Noël.

Le Messie est inconstablement l’oratorio le plus connu de Haendel. Composé d’un trait entre le 22 août et le 14 septembre 1741 à Londres, il connut un succès immédiat lors de sa première représentation en 1742. Cet oratorio raconte les grands épisodes de la vie du Christ, de sa naissance jusqu’à sa mort. Le texte, inspiré de la Bible, a été réalisé par le librettiste anglais Charles Jennens. À partir de 1750, l’oratorio est joué au bénéfice du Foundling Hospital, dans la chapelle de cette institution de bienfaisance, et repris chaque année en ce lieu. Haendel le dirigea 36 fois de son vivant et reversa les bénéfices de chacune des représentations.

Bien que le Messie relate toute la vie de Jésus, il est de tradition aujourd’hui, d’interpréter cette œuvre pendant de le temps de l’Avent alors qu’elle était destinée, à l’origine, à être jouée durant la période de Pâques. En raison de la longueur de l’œuvre, il est rare d’entendre l’intégralité en concert, et les chefs d’orchestre sélectionnent généralement qu’une partie selon le calendrier liturgique du moment.

Divisée en 3 parties, le Messie débute avec la prophétie de l’Incarnation, l’Annonciation et la Nativité. La seconde partie s’attache aux épisodes de la Passion, de la Résurrection et l’Ascension. Enfin, la dernière partie, plus courte, développe une réflexion sur le rôle rédempteur du Christ.

Comme à son habitude, Haendel délivre à sa musique une véritable théâtralité ce qui donne l’impression d’écouter davantage un opéra qu’un oratorio sacré. Abondance des chœurs, orchestration fournie, on est loin d’une oeuvre austère propre à la méditation. En 1743, une cabale de dévots va s’abattre sur le compositeur. L’œuvre est critiquée, considérée comme trop extravagante, et donc trop éloignée du recueillement auquel on devrait s’attendre.

Aujourd’hui, Haendel a pris sa revanche puisqu’il s’agit de l’oeuvre la plus interprétée et la plus célèbre parmi la multitude d’autres oratorios qu’il a composé. Place désormais à l’écoute avec une sélection des plus beaux morceaux !


For unto us a child is born 


For unto us a child is born, Car un enfant nous est né,

Unto us a son is given Un fils nous a été donné :

And the government shall be Il a reçu l’empire

Upon His shoulder  Sur ses épaules

And His name shall be called  Et on lui a donné pour nom

Wonderful, Counsellor, the mighty God Conseiller merveilleux, Dieu fort,

The everlasting Father, the Prince of Peace Père à jamais, Prince de la paix


Surely He Hath Borne Our Griefs


Surely He hath borne our grief, and carried our sorrows Vraiment c’était nos souffrances qu’Il portait

He was wounded for our transgressions Et nos douleurs dont Il était chargé

He was bruised for our iniquities Il a été meurtri par nos injustices.

The chastisenient of our peace was upon Him Le châtiment de notre paix a pesé sur Lui


Lift up your heads


Lift up your heads, O ye gates, Portes, élevez vos linteaux,

And be ye lift up, ye everlasting doors Et soyez levé, portes éternelles!

And the King of Glory shall come in Et le Roi de Gloire fera son entrée

Who is this King of Glory ? Qui est ce Roi de Gloire ?

The Lord strong and mighty in battle Le Seigneur fort et puissant au combat

Who is this King of Glory ? Qui est ce Roi de Gloire ?

The Lord of Hosts, he is the King of Glory Le Seigneur des armées, C’est lui le Roi de Gloire.


Alleluia 


Hallelujah ! for the Lord God Omnipotent reigneth Alleluia ! Car le Seigneur, le Tout-Puissant règne

The kingdom of this world is become Le royaume de ce monde est devenu

The kingdom ot our Lord, and of His Christ And He shall reign for ever and ever Le royaume de notre Seigneur et de son Christ, Et Il règnera pour les siècles des siècles.

King of kings, and Lord of lords. Hallelujah ! Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Alleluia !


Lire aussi : Et si on écoutait un autre chef-d’œuvre de Haendel que « Le Messie » ?


Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
AventbaroqueconcertMusiqueNoël
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Agnès Pinard Legry
Avec le couvre-feu à 21h, les paroisses contr...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
MORNING
Cerith Gardiner
Dix paroles inspirantes pour commencer sa jou...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement