Aleteia

Pape François : « Noël approche, convertissons-nous ! »

© Andrea Franceschini / GETTY
Partager
Commenter

À l’angélus, le Saint-Père appelle à "une préparation spirituelle" franche et sincère.

Noël approche, « un jour de grande joie extérieure, mais surtout un événement religieux qui demande une préparation spirituelle (…) un changement dans notre vie », pour accueillir la venue du Seigneur, « examinons notre conscience, analysons nos comportements … », a exhorté le pape François avant de réciter l’angélus, en ce deuxième dimanche de l’Avent. Le royaume des cieux est proche, a-t-il expliqué aux fidèles rassemblés sous les fenêtres de son bureau, place saint-Pierre, et en « quelque sorte il est déjà présent », mais pour en faire partie il faut « se convertir », abandonner « les idoles » de ce monde, que sont « le succès à tout prix, le pouvoir au détriment des plus faibles, la soif de richesses, le plaisir à n’importe quel prix », qui appartiennent « au diable ».

L’Évangile du jour

Dans l’Évangile du jour, résonne l’invitation de Jean-Baptiste : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche! » (Mt 3, 2). Ce message, a développé le Saint-Père, est le « message central » de toute mission chrétienne, qui « n’a rien de prosélyte, comme si les chrétiens étaient des supporters en quête de nouveaux soutiens pour son équipe », mais se veut tout simplement « annonce joyeuse » que « le royaume de Dieu est proche, voire déjà présent, au milieu de nous », dans notre histoire, dans notre vie. Car, même si le Royaume des cieux fait aussitôt penser à la vie éternelle, la bonne nouvelle apportée par Jésus – et anticipée par Jean – c’est que tout le monde peut déjà expérimenter sa « puissance spirituelle ». Dieu, rappelle en effet le Saint-Père, est venu établir sa seigneurie dans notre histoire, « dans le quotidien de notre vie de tous les jours ». Donc, là où cette « puissance » est accueillie « avec foi et humilité », assure-t-il, là « germent l’amour, la joie et la paix » (Mt 3, 2).

Conversion

Les conditions pour intégrer ce royaume, s’est largement épanché le Pape, sont concrètement : « Se convertir pas à pas, chaque jour », en quittant les chemins, « confortables mais trompeurs » des idoles de ce monde, pour ceux du Seigneur, qui ne vient pas pour « enlever la liberté », mais pour « apporter le vrai bonheur ». Avec la naissance de Jésus, a-t-il insisté, c’est « Dieu lui-même qui établit sa demeure au milieu de nous pour nous libérer de l’égoïsme, du péché, de la corruption, et de tous ces comportements qui viennent du diable ». Pour le chrétien, préparer « la voie du Seigneur » et « rendre droits ses sentiers », comme souligne Jean le Baptiste, passe par un examen de conscience, par une analyse de sa propre personnalité, pour « chasser ces comportements peccamineux ».


Lire aussi : Revenir vers Dieu de tout notre cœur


Repentir sincère

Et la conversion passe par le repentir devant Dieu en recourant au sacrement de pénitence, a recommandé le Pape. Il a invité les fidèles à confesser leurs péchés « avec sincérité et confiance », leur rappelant que « c’est grâce à ce sacrement que nous expérimentons dans notre cœur cette proximité du royaume de Dieu, et celle de son salut qui est l’amour qui efface les péchés, libère du mal et nous oriente vers le bien ».

Avec l’aide de Marie

Dans cette préparation – qui dure toute la période de l’Avent – François invite les fidèles à se faire aider par la Vierge Marie dont l’Élise célèbre, le 8 décembre prochain, la fête de l’immaculée conception. « Prions ces jours-ci en demandant son intercession maternelle pour la conversion des cœurs et le don de la paix », a-t-il exhorté, « que la Vierge Marie nous aide à nous préparer à la rencontre avec cet Amour-toujours-plus-grand, celui que porte Jésus qui, la nuit de Noël, s’est fait tout petit, comme une semence tombée à terre …  Jésus, cette semence, du Royaume de Dieu … ».


Lire aussi : 12 façons d’être plus attentif durant l’Avent


 

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]