Aleteia

Musique. Après un passé de délinquant, Manou Bolomick rencontre Dieu et devient pasteur et rappeur

Partager
Commenter

L’extraordinaire témoignage du rappeur qui a conquis les jeunes.

Electro praise rap est le cinquième album de Manou Bolomik, le pasteur rappeur qui a conquis le public français, en louant Dieu : celui qu’il nomme le « numéro un ».

Ses compétences musicales ne laissent pas indifférent, ainsi que les voix de Peggy Polito et Matthew Limea, qui se révèlent être des professionnels du rap avec un charisme exceptionnel.

Sa mère est âgée de 17 ans, quand elle met au monde Manou. Il passe son enfance au Cameroun, dans un quartier très pauvre de la capitale, entre bagarres de rue, alcool et pauvreté.

La dureté du contexte dans lequel il vit, et les nombreux deuils familiaux, le marquent profondément. Sa souffrance le rend violent. Cependant, sa vie est complètement transformée par sa rencontre avec Dieu.

Aujourd’hui, c’est un pasteur extraordinaire. Depuis ses débuts, il a démontré tout son talent pour la musique, mais pas seulement. Engagé dans la lutte contre la toxicomanie dans les zones d’extrême pauvreté et dans les prisons, Manou est aussi capable d’impliquer les jeunes dans ses projets et de réveiller leurs consciences.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]