Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vivez l’Avent avec vos enfants : redécouvrez les santons de la crèche

© Frédéric CAPPELLE/CIRIC
08 novembre 2013 : Santons Ailhaud. La Colomberie, Paris (75), France.

November 8, 2013: Crib of Ailhaud. La Colomberie, Paris (75), France.
Partager

Chaque mercredi de l’Avent, Aleteia fait découvrir à vos enfants un santon de la crèche et leur donne des pistes pour se préparer à la venue de Jésus.

Chaque mercredi de l’Avent, Aleteia fait découvrir à vos enfants un santon de la crèche, leur donne des pistes pour préparer leur cœur à la venue de Jésus, et leur propose une prière du soir en lien avec « le santon de la semaine ».


Le Ravi


p1020925

Qui est vraiment le Ravi de la crèche ? Est-il aussi idiot qu’on le raconte ?!

Le Ravi, appelé Lou Ravi en provençal, est ce jeune homme qui, le sourire aux lèvres et les bras levés en signe de surprise et de joie, porte un bonnet et des vêtements simples. Il a été créé au tout début du XVIIIe siècle par Jean-Louis Lagnel, figuriste marseillais, premier artisan à proposer des santouns (petits saints en provençal) en argile. À l’époque, il avait posté Lou Ravi à la fenêtre d’une maison donnant sur la crèche, aux côtés d’une Ravie. Le Ravi exprime l’admiration devant le grand mystère de l’Incarnation et l’émerveillement devant le Messie tant attendu.

Ce sont les pastorales (pièces parlées et chantées retraçant l’histoire de la Nativité au travers du quotidien provençal), très en vogue au XIXe siècle, qui amplifient et grossissent les traits du personnage jusqu’à le faire passer pour l’idiot du village. Ce qui était loin d’être le cas initialement !

Un prêtre du diocèse de Marseille, le Père Pierre Gérard, raconte l’histoire du Ravi selon la tradition orale :

Avant de découvrir Jésus dans sa mangeoire, le Ravi était toujours triste, en colère, il passait son temps à bouder et à pleurer. Le jour de Noël, lorsqu’on lui annonça que le Fils de Dieu venait de naître, il se mit en route vers la crèche dans le but d’apporter à l’Enfant Jésus tous les reproches qu’il avait à lui faire sur la dureté de la vie, ses souffrances et ses malheurs. Mais une fois devant Jésus, il ne sut plus quoi dire ! Plus rien ne lui semblait pareil. Quelle était belle cette nuit de Noël ! Toute cette foule rassemblée, n’était-ce pas magnifique ? Vivre dans un monde où Dieu lui-même était venu le rejoindre, n’était-ce pas merveilleux ?! Alors pour la première fois de sa vie, le Ravi leva ses deux grands bras vers le ciel et remercia le Seigneur pour tout ce qu’Il avait créé.

Proposition de la semaine : ressembler au Ravi de la crèche !

Comment ?

1/ Essaie de ne pas bouder, mais au contraire, sois joyeux.

2/ Essaie de ne pas faire de colères, mais au contraire, remercie tes parents, tes frères et sœurs, tes amis, pour tout ce qu’ils font pour toi.

3/ Remercie Dieu pour la journée passée dans ta prière le soir.

N’hésitez pas à marquer noir sur blanc ces trois objectifs à un endroit visible et de coller une gommette lorsqu’ils ont (presque) réussi à ressembler au Ravi !

Prière du soir

Seigneur Jésus,

Je Te remercie pour cette journée qui s’achève. Merci pour ces bons moments passés à l’école, avec ma famille, ma nourrice, mes amis. Merci pour tout ce que j’ai fait de bien aujourd’hui.

Je sais que Tu m’aimes d’un immense amour alors pardonne-moi mes petites colères et mes caprices.

Aide-moi à ressembler au Ravi de la crèche. Aide-moi à être toujours gai. Aide-moi à dire merci aux autres. Aide-moi à sentir Ta présence dans ma vie. Aide-moi à porter un regard positif et bienveillant sur le monde qui m’entoure.

Je te confie ma nuit.

Protège papa, maman, …. Et tous ceux que j’aime.

Amen.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.