Aleteia

Une association américaine athée contre les boîtes de Noël

© Courtesy of Samaritan’s Purse
© Courtesy of Samaritan’s Purse
Partager
Commenter

Elle tente d'interdire la pratique des "boîtes de Noël" proposées dans les classes.

L’American Humanist Association (AHA) soutient trois familles, qui attaquent en justice les écoles du Colorado. Elles sont soupçonnées de promouvoir une action des chrétiens évangélistes : Operation Christmas Child. Il s’agit de proposer à chaque écolier de faire parvenir un carton qu’il doit garnir avec des fournitures scolaires ou des jouets. L’objet de l’ire des humanistes qui ont pour slogan, Good without Go (à l’aise sans Dieu), un message ajouté à chaque carton « opportunity…to faithfully follow Jesus Christ » (une opportunité de suivre fidèlement Jésus-Christ).

Les boites de Noël en question

Les boîtes de Noël sont une initiative qui permet aux enfants de réaliser eux même une bonne action, pour un enfant loin de chez eux qui leur ressemble. L’idée semble belle et pédagogique. Mais l’AHA n’est pas la seule voix à se lever contre la pratique de ces boîtes de Noël. Plusieurs opposants leur reprochent, notamment, d’être l’émanation du célèbre évangéliste Franklin Graham, soutien de Donald Trump. Une critique insuffisante, les boîtes ne portent pas le nom de Graham, et ne participent pas directement à sa promotion. D’autres accusent les boîtes d’être racistes et sexistes : racistes, car elles sont accompagnées de dessins jugés caricaturaux et dégradants. Sexiste, car il y a des boîtes « garçon » et des boites « fille ». Pas de quoi fouetter un évangéliste. La critique la plus fondée pointe du doigt la fragilité d’une grande partie des jouets offerts, qui atterrissent dans des lieux reculés et défavorisés, souvent en Afrique. Pourtant ce n’est pas sous cet angle que l’AHA attaque l’opération, mais en raison du prosélytisme religieux qu’elle induirait.

© Courtesy of Samaritan’s Purse
© Courtesy of Samaritan’s Purse

Le costume du père fouettard

Le combat, qu’elle mène contre une référence religieuse, s’inscrit dans une longue série. David Niose, en particulier, le directeur de l’association est connu pour avoir lancé une campagne d’affichage de 200 000 dollars proclamant « Oui, Virginie, il n’y a pas de Dieu ». C’est un sponsor actif de Pete Stark, le premier membre du Congrès Américain ouvertement athée. Pete Stark demandait qu’au nom de la laïcité, le président Obama refuse de devenir président d’honneur des mouvements de scoutisme américains. Dans le présent procès, David Niose affirme que : « Faire pression sur des élèves pour qu’ils participent à des programmes religieux s’oppose au principe de la séparation de l’Église et de l’État ». Un combat de trop ? Personne n’est contraint de participer à l’opération, et en s’attaquant à des cadeaux de Noël, monsieur Niose risque de revêtir le costume du père fouettard.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]