Aleteia

Comment voter à la primaire de la droite et du centre ?

©CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP
The candidates for the right-wing party primaries ahead of the 2017 presidential election (from L) former French president Nicolas Sarkozy, former Prime minister and Bordeaux's mayor Alain Juppe, member of parliament Nathalie Kosciusko-Morizet, head of the French Christian democratic party Jean-Frederic Poisson and former Prime minister and member of the parliament Francois Fillon prepare to take part in a televised debate at the studios of France 2 in Paris on November 17, 2016. France's seven centre-right presidential candidates hold their third and final televised debate before the first round of their primary on November 20. / AFP PHOTO / POOL / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT
Partager
Commenter

La primaire des Républicains est ouverte à tout citoyen français en âge de voter, moyennant 2 euros et une déclaration sur l’honneur.

Ce dimanche 27 novembre, les Français sont invités à choisir quel sera le candidat des Républicains qui concourra pour la présidentielle de 2017. Les probabilités sont grandes pour que le personnage désigné devienne le prochain président de la République française. Par conséquent, n’importe quel citoyen pourrait participer à cette élection, les conditions qui sont réclamées pour participer au scrutin sont volontairement très libérales. La première : être inscrit sur les listes électorales, bien sûr. Puis trouver son bureau de vote, via un questionnaire à deux cases. Sur le site, l’équipe de la primaire nous signale que pour éviter tout bug, il vaut mieux inscrire simplement le code postal dans la première case, puis un mot clef dans la seconde. Si vous résidez par exemple « rue du Maréchal Foch » écrivez simplement « Foch ». En cas de problème, un numéro d’aide est disponible ce dimanche au 0821 20 2016 (0.12€/mn), de 8 heures à 19 heures. Le plus souvent, le bureau de vote des primaires est votre bureau de vote habituel, donc pensez bien à vérifier sur Internet. Aucune procuration n’est autorisée. Attention, si vous avez déménagé, vous devrez vous déplacer là où vous êtes inscrit sur les listes électorales !

2 euros qui servent à financer le vote

La deuxième condition, payer 2 euros, pourrait poser un problème éthique aux votants qui ne souhaitent pas financer le parti des Républicains. Il n’en est rien, car cette somme servira exclusivement à couvrir le coût du vote. Dans le cas peu probable où il y aurait un excédent, il serait employé à financer (très partiellement) la campagne du candidat ayant remporté l’élection de dimanche 27.

Déclaration sur l’honneur

Reste la déclaration sur l’honneur, nécessaire pour voter. Tout votant doit signer la phrase suivante : « Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France. » La déclaration est là aussi, suffisamment large pour n’exclure presque personne. À condition de préciser quelles sont les « valeurs de la droite et du centre ». De l’aveu même de membres du parti Républicains, le parti ressemble à une auberge espagnole, où chacun trouve ce qu’il y amène. Pourtant, une charte en ligne permet de se faire une idée plus précise des « valeurs républicaines de la droite et du centre ». Dans la partie « revendiquer nos valeurs » on y lit notamment que [nous les républicains croyons] »au travail, au mérite, à l’effort, à l’équité, à la liberté individuelle. […] la droite et le centre croient à la famille, à l’école, à l’entreprise, à la responsabilité et à l’autorité de l’État, un État fort qui assure l’ordre et fait respecter la loi […] ils croient en la nation et dans l’idéal européen ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]