Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconFor Her
line break icon

Comment mettre en pratique l’enseignement de l'Église sur l’écologie ?

© Andrew Mayovskyy/Shutterstock

© Andrew Mayovskyy/Shutterstock

Catherine Soudée - Publié le 14/11/16

La doctrine sociale de l’Église, un art de vivre pour respecter la Création.

Le christianisme propose un art de vivre. Pendant des siècles, l’Église a noté cet art de vivre ensemble et c’est ce qui a constitué la doctrine sociale de l’Église. Les papes ont écrit sur les différents éléments de la doctrine sociale de l’Église, dans leurs encycliques. Le pape François dans son encyclique « Laudato si » traite de l’écologie, c’est à dire du rapport des hommes avec la création, et des hommes entre eux. Dieu nous a confié le monde, nous devons donc en prendre soin car.

Un parcours à réaliser à plusieurs

Le parcours Zachée permet de mettre en application la doctrine sociale de l’Église, par des enseignements, des exercices concrets, des moments de prière et de partage avec les autres. Ce petit ouvrage est un supplément au parcours Zachée, avec comme thème principal, l’écologie. Il se divise en deux chapitres : « Prendre soin de la création » et « Être acteur de la création ». On peut faire les exercices seuls, mais il est préférable de pouvoir partager notre expérience avec d’autres personnes. Les deux enseignements sont enregistrés sur un DVD accompagné d’un livre.

Comment prendre soin de la création ?

La première partie : « Prendre soin de la création » nous rappelle ce que dit la Genèse : Dieu confie la Terre, la création, à l’homme pour qu’il la cultive. Différentes questions sont traitées : Comment avoir une relation juste à la Création, et comment la contempler ? Quelles sont les maladies, les péchés dans notre relation à la Création ? Quelle était la relation de Jésus à la Création ? Il a apaisé la tempête. Que nous dit le Catéchise de l’Église catholique sur ce sujet ?

On peut y lire un long extrait de « Laudato si » : « Nous avons été conçus dans le Coeur de Dieu, et donc chacun de nous est le fruit d’une pensée de Dieu. Chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire ». Une série d’exercices nous est ensuite proposée, en lien avec les autres parties du parcours Zachée, pour nous permettre d’approfondir et de nous laisser toucher personnellement par le sujet. Quelle est notre relation à la nourriture ? Quelle est la façon donc nous consommons de l’énergie ? Quelle est la place de l’environnement dans notre vie ? De quelle façon contemplons-nous la Création ?

Comment être acteur de la Création ?

La deuxième partie a pour titre : « Être acteur de la Création ». Comment la Création nous est-elle confiée ? Quelle est la place de notre travail dans notre vie ? Quelle est la place du repos aussi ? Comment mettre Jésus au coeur de notre travail ? Pour approfondir notre réflexion, on peut lire un extrait du Catéchisme de l’Église catholique et de l’encyclique « Laborem exercem », écrite en 1981 par Jean-Paul II, avec pour thème : « le travail ». Comme pour la première partie, après avoir écouté l’enseignement, on peut faire quelques exercices chaque jour pour répondre nous-mêmes à ces questions : comment sommes-nous acteurs de la Création ? Est-ce que mon travail apporte de la valeur ? Comment est-ce que je travaille avec les autres ? Comment-est-ce que je me repose ? Quelles sont mes relations avec les personnes que je rencontre ?

Un parcours qui nous conduit à un chemin de conversion

Le parcours Zachée, au fur et à mesure des enseignements et des exercices proposés, nous permet de changer notre regard sur le monde et sur nous-mêmes. Ce supplément sur l’écologie et la Création, permettra au lecteur de continuer un chemin de conversion, en ayant un regard plus juste sur la nature, sur la façon dont nous en prenons soin, sur notre travail et notre relation aux autres.

9782353895601

Ecologie et art de vivre chrétiende Pierre-Yves Gomez, Éditions Emmanuel, 2016, 70 pages, 9,90 euros.

Tags:
creationdoctrineÉcologieÉglisela critiquenaturerespect
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement