Aleteia

Un émissaire du Pape au Malawi et en Zambie

© Vincent Mwakhwawa / Facebook
Partager
Commenter

Pour encourager l’activité missionnaire dans les jeunes diocèses …

« Ici, l’Eglise est encore jeune mais sûrement en phase de croissance (…) Le Saint-Père est proche de vous et vous assure que vous constituez une partie essentielle de l’Eglise de Dieu (…) Ne permettez pas que des formes de syncrétisme diluent la vraie vérité de Jésus Christ », a exhorté le Cardinal Filoni, préfet de la congrégation pour l’évangélisation des peuples, à l’ouverture du National Catholic Forum, le 9 novembre, dans le cadre des événements marquant le 125ème anniversaire de l’évangélisation de ce pays, rapporte l’agence Fides.

La Zambie était la deuxième étape d’un voyage entrepris le 3 novembre dernier, à la demande du Pape, pour le représenter à cet anniversaire, ainsi qu’à la consécration de la Cathédrale du Diocèse de Karonga, au Malawi, créé il y a à peine six ans. Dans les deux pays, le cardinal Filoni a porté les salutations et la bénédiction du Saint-Père, exprimant ses remerciements « pour l’engagement et le dévouement des Evêques en matière d’évangélisation ».

Zambie

« Que la grande œuvre d’évangélisation qui se poursuit de manière efficace ici en Zambie depuis plus de 125 ans puisse continuer et attirer la population de cette grande terre à l’amour et à la miséricorde de Dieu avec le Christ comme véritable et seul fondement », a-t-il exhorté en célébrant la Messe en la Cathédrale de l’Enfant Jésus, quelques heures avant l’ouverture du Forum, et devant la Conférence épiscopale du pays, à son arrivée.

Comme dans d’autres parties du monde – a-t-il relevé – ici aussi, « vous vous trouvez face à des défis qui menacent la vie de la famille et les valeurs de l’Evangile. Mais l’évangélisation n’est pas un chemin facile (…) Je vous invite donc à soutenir le sanctuaire de la vie qu’est la famille, avec patience et fermeté, pour susciter l’engagement de tous les baptisés » dans sa lutte. Avec cette même « patience missionnaire », a-t-il encouragé, qui « contribuera également à promouvoir la « culture du dialogue » dont parle si souvent le Pape, et qui est ici, en Zambie, si nécessaire au plan social et politique « .

Faible production agricole due à la sécheresse, chômage, pauvreté, Sida, paludisme, divisions tribales… Tels sont les fléaux auxquels la Zambie doit faire face. « Ne vous découragez pas parce que le Seigneur est avec vous à chaque pas sur le chemin et qu’Il continuera à se servir de vous pour faire connaître le Royaume des Cieux sur la terre », leur a garanti le haut représentant du Saint-Siège. « N’ayez pas peur de suivre Jésus partout où Il vous conduit », a-t-il lancé devant les séminaristes de Lusaka, le 8 novembre. Dans le sillage du pape François, il a exhorté les futurs prêtres « à ne pas se limiter à de petits projets ou à désirer une vie confortable et sûre, mais à mettre courageusement les meilleures années de leur vie au service des pauvres et des marginalisés ».

Le Préfet s’est félicité de l’usage de la radio pour diffuser l’Evangile et de récentes initiatives concernant également la télévision. Aux évêques, il a beaucoup insisté sur l’importance d’un « discernement sérieux » et « d’une formation adéquate » dans la promotion des vocations sacerdotales. Il les a mis en garde contre »les tentations de méfiance et de scepticisme dues aux différences culturelles », mettant en évidence l’importance de toujours « rechercher et conserver la communion fraternelle » entre eux, pour « l’unité du Peuple de Dieu et de la société en général « . Enfin, l’émissaire du Pape a recommandés aux évêques, d’être proches aussi des laïcs, de se rendre disponibles pour eux, leur rappelant que ces derniers « font partie intégrante de l’œuvre d’évangélisation en Zambie ».

Malawi

Précédemment, au Malawi, où les catholiques constituent moins de 30% de la population, le préfet de la congrégation pour l’évangélisation des peuples, est venu consacrer la cathédrale du diocèse de Karonga, érigé en 2010 par le pape Benoît XVI. Cette consécration »marque un pas important dans la vie de cette Eglise locale », a-t-il dit à l’homélie de la messe, le 5 novembre dernier. Heureux de pouvoir constater qu’en six ans, « la croissance s’est poursuivie, en particulier en ce qui concerne le nombre de baptêmes et de séminaristes », il a félicité Evêques, prêtres, religieux et religieuses, et « une assistance nourrie de laïcs », pour leur « dévouement » en faveur de l’évangélisation » et auprès « des jeunes et des plus pauvres ». « Votre Cathédrale, a-t-il poursuivi, est devenue une maison de Dieu, un lieu privilégié dans lequel les personnes se réuniront pour adorer le Dieu qui, si humblement, est venu habiter au milieu de nous. Chaque fois que Dieu vous appelle en ce lieu sacré (…) Il rappelle à chacun d’entre vous que vous êtes devenus temples de l’Esprit Saint ».

Au terme de la Messe, rapporte toujours Fides, le Cardinal Filoni a remercié autorités civiles et religieuses pour leur engagement inlassable en faveur de la construction « d’une société de réconciliation, de justice et de paix au Malawi », trois éléments clefs du message de l’Evangile, a-t-il rappelé. A la messe de dimanche le lendemain, en la Paroisse Saint Patrick de Lilongwe, le préfet a remercié tout spécialement les laïcs pour leur « leur apport à l’annonce de l’Evangile » et leur « travail de charité auprès des pauvres, des marginalisés, des plus petits de la société, des malades, des pécheurs et des non croyants ». « Vous êtes sans conteste indispensables à l’action d’évangélisation ici, au Malawi », a souligné le Cardinal avant de les encourager à persévérer dans ce qu’ils font en puisant leur force en Jésus qui « a donné Sa vie pour les brebis » et en l’imitant « dans Son don de soi et Son service aux autres « .

Importance de la vie contemplative

A Lilongwe, la capitale, le Préfet pour l’évangélisation des peuples a rendu visite aux clarisses, pour les remercier de leur « témoignage rendu à la vie consacrée », de leur « travail exemplaire » et de « leurs prières continues » comme « contribution » à l’Eglise locale. Ce monastère, s’est-il félicité, « est une lumière qui guide, un phare de spiritualité, une floraison de vocations locales ayant pour mission de fournir chaque jour le soutien de la prière à l’œuvre d’évangélisation qui se déroule au-delà de ces murs ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]