Aleteia

Une ville australienne veut se libérer de la pornographie

© Thomas Heylen / flickr
© Thomas Heylen / flickr
Partager
Commenter

La ville Toowoomba a déclaré la guerre à l’industrie pornographique

À l’initiative de ce mouvement, le maire souhaite alerter sur les risques liés à l’influence de ce fléau, comme le rapporte le magazine allemand Pro.

200 hommes de cette ville ont ainsi prêté un serment public contre la pornographie : « Je reconnais que la pornographie encourage l’exploitation de la femme, l’usage de la violence dans le couple et qu’elle abîme la vie des familles », lit-on dans la déclaration. Puis : « Je me fais le devoir de ne pas regarder de pornographie et je souhaite aider à bâtir une ville libérée de la pornographie ».

La pornographie n’a pas sa place dans des relations saines

John Minz, président de l’organisation « Toowoomba ensemble » centrée sur la violence domestique, disait justement que les valeurs qu’il souhaite défendre, ce sont « le respect, la tolérance, la compréhension mutuelle », des valeurs en complète opposition avec la pornographie. Selon lui, la pornographie n’a pas sa place dans des relations saines.

Une consommation régulière de pornographie entraine en outre un sentiment de dépendance. Elle affecte le rapport personnel à l’autre dans le couple et la satisfaction sexuelle. Des études ont en effet montré que les consommateurs réguliers de pornographie étaient plus souvent insatisfaits du corps de leur partenaire.

Le président de « Toowoomba Together » a également insisté sur le fait que toutes les personnes impliquées dans l’association ne le faisaient pas pour des raisons religieuses : « C’est le maire, c’est notre association, ce sont des parents préoccupés. Je pense que cette question doit être abordé indépendamment des croyances religieuses ». Il s’agit simplement d’une question de bon sens et de morale.

Minz voit comme un grave problème le fait qu’une « pornographie très explicite, humiliante et agressive » soit disponible à un clic. La jeune génération est l’avenir. Pour cette raison, il considère très important que les parents sensibilisent leurs enfants à ce problème : « Expliquez leur ce que c’est et les dangers, puisque ils en entendront parler quoiqu’il arrive par ailleurs ».

Eclairer les enfants sur le sujet

Minz voit comme un grave problème le fait qu’une « pornographie très explicite, humiliante et agressive » soit disponible à un clic. La jeune génération est l’avenir. Pour cette raison, il considère très important que les parents sensibilisent leurs enfants à ce problème : « Expliquez leur ce que c’est et les dangers, puisque ils en entendront parler quoiqu’il arrive par ailleurs ».

Les parents doivent expliquer aux enfants pourquoi il est mauvais de regarder de telles images, ce qu’elles impriment dans le corps et pourquoi il est meilleur de développer un rapport plus libre et plus romantique à la sexualité, avec une personne que l’on aime. Il faut aussi rappeler que la pornographie est un produit destiné à faire gagner de l’argent : ils comprendront mieux que cela n’est pas réaliste et que ce qu’ils vont vivre sera bien plus beau et bien plus riche que tout ce que ces images peuvent montrer.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]