Aleteia

Musique. Les bienfaits thérapeutiques du chant grégorien

Partager
Commenter

Le chant grégorien est reconnu par l’Église catholique comme le chant de la liturgie romaine. Il est généralement interprété par un chœur de voix féminines ou masculines, ou par un soliste appelé « chantre ». Il est généralement chanté a cappella, c’est-à-dire sans accompagnement instrumental, afin de respecter son mode de composition original.

C’est un chant qui s’appuie sur le rythme de la respiration. Une harmonie se crée donc entre le vers chanté et le souffle du chanteur. Grâce à cela, cette musique favorise la méditation et l’intériorisation des paroles chantées. Elle a aussi un effet psychologique et physiologique très profond : la respiration se calme et le rythme cardiaque ralentit.

Dans ce contexte musical, chacun peut facilement atteindre un état profond d’attention et de relaxation. C’est un excellent exercice de méditation qui aide à la concentration et redonne vie.

Le chant Attende Domine fait référence au Psaume 50 : Miserere. Son caractère cérémonieux en fait un chant d’entrée parfait pour le carême, car il introduit très bien à l’ambiance solennelle de ce temps liturgique.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]