Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 16 octobre |
Sainte Hedwige
Aleteia logo
home iconSpiritualité
line break icon

Ce que la mort peut vous apprendre sur la vie

They will have to go forward on their own

Sylvain Dorient - Publié le 28/10/16

"Jamais, peut-être, le rapport à la mort n’a été si pauvre qu’en ces temps de sécheresse spirituelle..."

Alliance Vita a réalisé une grande enquête, demandant à ses volontaires d’engager la conversation, dans la rue, sur la mort.

Deux milliers de personnes ont répondu à la question : « Qu’est-ce que la mort d’un proche a pu vous apprendre sur la vie ? ». Devant la gravité du sujet, ils ne se sont pas dérobés, mais ont engagé des conversations profondes, avec familiarité. Alors qu’elle est supposée être un sujet tabou, la mort est à la fois l’événement le plus exceptionnel d’une vie et l’expérience la plus ordinaire, la seule qui soit inéluctable !

Dans leur compte rendu, les volontaires témoignent : « Combien de fois avons-nous entendu les passants, que nous avions hésité à interpeller sur un tel sujet, nous remercier en fin de conversation, les yeux brillants ! » Le résultat de cette enquête sera publié sous la forme d’un livret, Parlons la mort, de 72 pages avec cinq contributions de personnalités, Tugdual Derville, Christian de Cacqueray, Anne Davigo-Le Brun, Tanguy Chatel et Jacques Ricot.

« Ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre »

Les réactions à ce grand micro-trottoir ont été étonnement positives, et plus de la moitié des personnes interrogées ont accepté de poser, en fin d’entretien, avec un cadre résumant leur réponse. Parmi les verbatim recueillis, celui de Pierre : « L’accompagnement de la mort d’un proche m’a fait prendre conscience du prix de la vie et d’en accepter la fin », ou d’Alain : « Écoutons attentivement et avec amour les derniers mots de ceux qui arrivent au bout du chemin », expriment l’importance des derniers moments, pour l’entourage.

« Je sers des vivants plus vivants que les autres »

Parmi les cinq contributeurs de l’ouvrage, Christian de Cacqueray dirige le « Service Catholique des Funérailles » du diocèse de Paris. Devant ceux qui s’inquiètent de le voir travailler quotidiennement avec des familles endeuillées, il assure : « Quelle que soit la réalité de leur malheur, ils vivent dans leur peine des moments d’une vérité, d’une intensité sans égales dans le reste de l’existence. » Or, il regrette que le rapport à la mort soit occulté. L’évolution de la médecine ayant gommé la mort naturelle au profit de l’échec médical : « On meurt aujourd’hui parce que la médecine n’a pas su faire autrement. » Il reprend volontiers ces paroles : « Jamais, peut-être, le rapport à la mort n’a été si pauvre qu’en ces temps de sécheresse spirituelle où les hommes, pressés d’exister, paraissent éluder le goût du mystère. Ils ignorent qu’ils tarissent ainsi le goût de vivre d’une source essentielle. » Mots prononcés par François Mitterrand à la fin de sa vie.

« La mort n’a plus sa place dans la cité »

Un autre contributeur, Tanguy Chatel, voit dans la pauvreté du rapport à la mort de nos sociétés un symptôme de ses ambitions prométhéennes. La mort s’oppose aux rêves de toute puissance, et elle est donc bannie, escamotée. À ses yeux, l’euthanasie est la conséquence logique de cette attitude. Pourtant, insiste Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA, nous sommes tous mortels, donc tous frères. C’est pourquoi il a fait le pari de « creuser ensemble ce mot de mort », en espérant que cela nous rendra un peu plus vivants. Et même plus fraternels.

Tags:
Alliance vitaeuthanasiemortsociétévie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
2
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
3
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
4
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
5
WEB2-SKY-shutterstock_719708074.jpg
Agnès Pinard Legry
De nouvelles preuves de l’existence de Dieu, un livre événement
6
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
7
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement