Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vidéo. « Quand on est malade, ça n’empêche pas d’être heureux »

Partager

Le nouveau film de Anne-Dauphine Juilland, "Et les mistrals gagnants...", sort au cinéma le 1er février.

Anne-Dauphine Juilland, l’auteur de Deux petits pas sur le sable mouillé va sortir début février un film qui suit le parcours d’enfants, comme Tugdual, qui se battent contre la maladie mais aussi qui rient et jouent, comme tout le monde.

Le film s’avère d’autant plus saisissant que la réalisatrice a elle-même perdu son enfant suite à une maladie grave. À l’âge de 2 ans, sa fille Thaïs est effectivement décédée d’une maladie incurable, une leucodystrophie métachromatique. C’est à la suite de cette épreuve qu’elle a rencontré de nombreuses personnes touchées également par la maladie d’un enfant.

Le documentaire promet : Anne-Dauphine Juilland décide de nous embarquer à la rencontre de ces enfants aux cœurs vaillants, aux côtés de leurs aides-soignants qui viennent « ajouter de la vie aux jours, tous les jours ». Mais en attendant le 1er février, il faudra pour l’instant se contenter de la bande-annonce !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]