Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Saint Patern de Vannes
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un prêtre fauché par une rafale dans la nuit Katangaise

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

©Wikimedia

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Isabelle Cousturié ✝ - Fides / OPM - publié le 25/10/16

Les évêques congolais déplorent une recrudescence des attaques.

Le père Joseph Mulimbi Nguli, 52 ans, vicaire de la paroisse Saint-Martin de la commune de Katuba, à Lubumbashi, dans le Haut Katanga, a été tué dans la nuit du 21 au 22 octobre, dans une embuscade tendue par des inconnus alors qu’il rentrait chez lui. Le prêtre a succombé à un tir de Kalachnikov au ventre, rapporte l’agence Fides qui fait état d’une détérioration des conditions de sécurité dans de vastes zones du pays, dénoncée récemment par les évêques congolais.

“Nous sommes préoccupés par la situation politique et des informations de massacres à répétition au Nord Kivu”, soulignent les évêques du pays dans un message publié au terme de la réunion du Comité de la Conférence épiscopale chargé de suivre le processus électoral dans le pays, en vue d’une future élection présidentielle, initialement prévue d’ici décembre prochain. Les évêques déplorent des violences et tueries dans la ville et le territoire de Beni, au Kasaï Central, où font rage des affrontements entre forces de l’ordre et miliciens du chef coutumier Kamuina-Nsap, et au Katanga ensanglanté par des conflits intercommunautaires.


Lire aussi “La tragédie congolaise dans les yeux d’un prêtre missionnaire (1/2)”


Des attaques répétées sont également signalées contre des paroisses et certaines communautés religieuses, notamment à Kinshasa, à Kananga et à Bukavu, où les épisodes de banditisme se sont multipliés.

Le Pape s’en mêle

Le 26 septembre dernier, le Pape s’est entretenu de la situation avec le président congolais Joseph Kabila, reçu au Vatican pour la troisième fois, après Jean Paul II en 2002 et Benoît XVI en 2008. Si dans les entretiens il a été question de “l’importante contribution de l’Église catholique à la vie de la nation à travers ses institutions éducatives, sociales et sanitaires”, une attention particulière a été accordée à la situation politique dans le pays et aux récents affrontements qui, de la capitale Kinshasa, se sont étendus au reste du pays. Les deux hommes ont souligné “l’importance d’une collaboration entre les acteurs politiques et les représentants de la société civile et des communautés religieuses” qui favorise l’instauration d’ “un dialogue respectueux et inclusif ” pour le bien du pays, et “le besoin urgent d’une coopération au niveau national et international pour apporter l’assistance nécessaire et rétablir la paix civile”.


Lire aussi “La tragédie congolaise dans les yeux d’un prêtre missionnaire (2/2)”


Tags:
RDC
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement