Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 janvier |
Saint Fabien
home iconActualités
line break icon

Pour la première fois en France : un hackathon... catho !

© OPtic

© OPtic

Charlotte d'Ornellas - Publié le 25/10/16

Rendez-vous à Paris les 5 et 6 novembre prochains.

Le 24 janvier dernier, à l’occasion de la 50e journée mondiale des communications sociales, le Pape avait été très clair : « Si notre coeur et nos gestes sont animés par la charité, par l’amour divin, notre communication sera porteuse de la force de Dieu ». C’est d’ailleurs lors de cette journée que le Saint-Père avait encouragé l’utilisation mesurée de ces technologies modernes qui peuvent devenir « des formes de communication pleinement humaines ».

OPtic, le réseau de recherche dominicain sur les médias et le numérique, semble faire écho à ses paroles en organisant chaque année, sur la côte ouest des États-Unis, un « hackathon », c’est-à-dire un marathon de 27 heures pour imaginer et créer une application ou un service informatique chrétien. Et cette année, les dominicains le proposent avec la Fondation pour l’évangélisation des Médias (FEM) et l’organisme « Église et innovation numérique »… en France ! Ce sera à Paris, les 5 et 6 novembre prochains. La participation est gratuite mais sur inscription obligatoire pour des raisons d’organisation, la nourriture et le wifi sont fournis : il ne reste plus qu’à venir avec ses idées, ses compétences et sa détermination ! À la clef, 5 000 euros, des locaux et un accompagnement professionnel, spirituel et ecclésial pour mener à bien le projet qui devra se développer lors de cette édition autour des thèmes de la spiritualité, la solidarité ou la promotion du patrimoine culturel.

« Nous voulons promouvoir l’innovation dans les cercles catholiques »

« On organise ce week-end parce que l’on croit fermement à la nécessité de promouvoir l’innovation dans les cercles catholiques comme elle est stimulée partout ailleurs. De nombreuses initiatives se développent mais on a parfois tendance à recopier ce qui existe déjà par ailleurs, parce que notre créativité est brimée. Nous sentons une maturité sur le sujet, alors nous nous lançons en France », explique le père Salobir, l’un des frères dominicains à l’origine du projet.

27 heures, c’est très long. « Il y aura des salles de repos, de quoi se nourrir et même de quoi assister à la messe ! », sourit le père Salobir avant d’expliquer le déroulé de la journée. D’abord, tous les apporteurs d’idées devront présenter la leur en une minute. Pour cela, nul besoin d’être un génie informatique si l’idée est géniale, elle pourrait être développée par d’autres ! Les équipes se forment ensuite en fonction des affinités de projets, de compétences, de vision… Elles seront constituées de quatre ou cinq personnes. Elles auront alors 24 heures pour transformer l’idée en concept, le plus concrètement possible. Un jury sélectionnera alors l’équipe et le projet dont il assurera l’incubation.

« Si nous voulons voir travailler les équipes, c’est pour ne pas choisir qu’un projet : la manière de travailler ensemble est aussi une donnée très importante dans la réussite », ajoute le père Salobir.

5 000 euros, des locaux et un accompagnement à la clef !

Le vainqueur recevra donc un coup de pouce financier, des locaux et un accompagnement spirituel et ecclésial : « Il ne s’agit pas de réaliser un projet qui aille à l’encontre des enseignements de l’Église », développe le père.

Mais tout cela ne veut pas dire que tous doivent être chrétiens : certains viennent avec des amis compétents qui peuvent être d’une grande aide dans le développement d’une idée sur le monde, justement.

Parce que la mission n’aurait pas de sens sans le désir omniprésent d’évangélisation. Celle des convaincus déjà, et l’accompagnement spirituel est aussi là pour ça.

Mais l’évangélisation peut aussi rejoindre les périphéries : si elle entre dans le thème « solidaire », elle peut évangéliser par l’exemple, si c’est le thème « patrimoine culturel », il y a évidemment un biais spirituel dans le patrimoine culturel européen. « Ce peut aussi être une manière de réintroduire les gens dans leur propre histoire, leur propre patrimoine », explique toujours le père Salobir.

Une idée du dernier vainqueur de San Francisco ? Une application de retour sur les homélies ! « Une façon impertinente mais délicate de pousser les prêtres à s’améliorer et les fidèles à écouter », pour le bien de tous, donc. Le père conclut, encourageant : « Il s’agit de multiplier les services complémentaires, pas de révolutionner l’Église ! »

Un rendez-vous inédit à ne pas laisser passer pour les développeurs, designers, apporteurs d’idées… les plus passionnés d’entre nous.

Pour vous inscrire, c’est gratuit et par ici.

Plus d’informations sur l’événement Facebook.

Tags:
applicationcommunicationhackathoninnovationPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
young woman park
Edifa
La méthode de saint Ignace pour discerner les signes de Dieu
2
PAPIEŻ FRANCISZEK
Gelsomino Del Guercio
Le jour où le pape François a surpris tout le monde en demandant ...
3
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans votre jardin avec ces v...
4
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droit de séjour dans l’é...
5
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
6
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
7
Cerith Gardiner
Écoutez cette famille irlandaise et vous aurez forcément envie de...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement