Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Saint Éric
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Comment faire pour éviter que vos enfants soient malveillants envers leurs camarades ?

shutterstock_465002957

© Madhourses/Shutterstock

© Madhourses/Shutterstock

LaFamilia.info - publié le 17/10/16

Voici les 12 erreurs les plus couramment commises par les parents, faites attention à ce que vous dites...

Le comportement malveillant des enfants à l’école peut trouver son origine dans les familles. Des commentaires méprisants ou injurieux prononcés par les parents devant leurs enfants peuvent grandement influencer ces derniers.

Ils favorisent généralement chez les enfants des comportements xénophobes, racistes ou discriminatoires, des attitudes d’intolérance, des abus de pouvoir, et des moqueries fondées sur l’apparence physique… Il faut alors peu de choses pour que les enfants harcèlent leurs camarades.

Les parents doivent comprendre que leurs commentaires, leurs actions, ou leurs attitudes désobligeantes ou agressives, ont un impact direct sur le comportement de leurs enfants.

Voici comment les parents peuvent encourager une attitude malveillante chez leurs enfants :

  1. Lorsque les parents critiquent les victimes de harcèlement à l’école avec des paroles telles que : “Ils ont certainement fait quelque chose pour provoquer cela” ; “Ils ne savent même pas se défendre.”
  2. Lorsqu’ils critiquent les personnes trop paisibles à leur goût :  “Ils sont lâches. Ils permettent à n’importe qui de faire ce qu’ils veulent. Ils n’ont aucune autorité.”
  3. Lorsqu’ils critiquent tout ce qui concerne la générosité, la compréhension, l’amour et le respect.
  4. Lorsqu’ils critiquent les autres en disant qu’ils ont tout faux, alors qu’eux-mêmes font tout bien comme il faut.
  5. Lorsqu’ils critiquent les autres par des grimaces ou des gestes corporels, en montrant ainsi leur gêne vis-à-vis d’une tierce personne.
  6. Lorsqu’ils critiquent les enseignants qui punissent les enfants malveillants.
  7. Lorsqu’ils critiquent des membres de leur famille, ou des amis, à cause de leurs revenus, de leur train de vie, ou de leurs problèmes familiaux.
  8. Lorsqu’ils tournent en ridicule des articles de journaux, ou des informations au journal télévisé.
  9. Lorsqu’ils critiquent d’autres personnes, en s’attaquant à leur dignité, avec des phrases telles que “Ils ne valent rien”, “Ils n’y arriveront jamais”, “Ça ne vaut même pas la peine qu’ils essayent”,”Ils ne sont pas capables”, “C’est de leur faute si nous sommes dans cette situation.”
  10. Lorsqu’ils critiquent tout, en exprimant de la rigidité et de l’intolérance envers ce qui est différent et inconnu.
  11. Lorsqu’ils critiquent des personnes à cause de leur foi, de leur race, de leur origine ethnique, de leur couleur de peau, de leur santé, de leur situation économique ou culturelle.
  12. Lorsqu’ils critiquent ce qu’ils entendent à la télévision dans certains programmes, sans pour autant changer de chaîne.

La graine de la haine peut être semée dans les familles. Quand les enfants, seuls ou en bande, acquièrent une forme de pouvoir sur autrui, ils se souviennent des insultes prononcées par leurs parents à l’égard de personnes plus vulnérables ou en situation de minorité.

Rappelons-nous que les parents doivent être des modèles de vertu pour leurs enfants. Par conséquent, il est important d’examiner son comportement, et d’éviter tout ce qui pourrait les influencer négativement.

Tags:
Enfants
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement