Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Les 12 édifices religieux à avoir vus dans sa vie

Sagrada Familia, Barcelone, 1882-à nos jours © SBA73 CC
Sagrada Familia, Barcelone, 1882-à nos jours
© SBA73 CC
Partager

Petit tour du monde des monuments religieux en (seulement) 12 étapes.

Du Ve siècle à nos jours, parcourez la sélection Aleteia des douze édifices religieux à ne pas manquer. Une promenade esthétique et spirituelle à travers les siècles et les continents pour découvrir ou redécouvrir ces bâtiments merveilleux.

  1. L’église de Saint-Siméon-le-Stylite en Syrie

Dans le Nord de la Syrie, les ruines de cette église byzantine témoignent encore d’un très bel ensemble architectural du Ve siècle. L’édifice a été construit à l’endroit où saint Siméon s’était retiré sur une colonne pour prier. C’est l’origine de son nom de « stylite », le terme grec de stylos renvoyant à celui de colonne.

Eglise Saint-Siméon-le-Stylite, Syrie, Ve siècle  © Bernard Gagnon CC
© Bernard Gagnon CC
Eglise Saint-Siméon-le-Stylite, Syrie, Ve siècle © Bernard Gagnon CC
  1. Le Mont Saint-Michel

Merveille de l’architecture française, le Mont Saint-Michel est un haut-lieu de pèlerinage depuis le IXe siècle. Son origine remonte au début du VIIIe siècle, lorsque Saint Aubert, évêque d’Avranche, reçoit au cours d’une apparition de l’archange Saint-Michel l’ordre de construire un oratoire et de lui dédier sur le mont Tombe.

Mont Saint-Michel, dès le VIIIe siècle © Mathias Neveling CC
© Mathias Neveling CC
Mont Saint-Michel, dès le VIIIe siècle © Mathias Neveling CC
  1. Cathédrale de Cologne

Chef-d’œuvre du gothique, la cathédrale date du milieu du XIIIe siècle et s’inspire des cathédrales d’Amiens et de Beauvais. Ce n’est qu’au XIXe siècle, que les tours sont achevées selon les plans anciens. Avec ses 157 mètres de haut, elle est la deuxième église la plus haute du pays et le monument le plus visité d’Allemagne, peut-être l’avez-vous déjà vu à l’occasion des JMJ de 2005 ?

Cathédrale de Cologne, du XIIIe au XIXe siècle  @ Wikipedia
Cathédrale de Cologne, du XIIIe au XIXe siècle @ Wikipedia
Cathédrale de Cologne, du XIIIe au XIXe siècle
@ Wikipedia
  1. L’église slovène de Sainte Marie de l’Assomption

C’est au cœur du lac de Bled en Slovénie que s’élève cette petite église atypique. 99 marches mènent au sanctuaire au sommet de l’île. L’édifice a été construit au XVe siècle – des fresques de cette époque subsistent – puis remanié aux XVIIe et XVIIIe siècle. Une vraie curiosité !

Eglise Sainte Marie de l’Assomption, Slovénie, XV siècle © Allan Harris CC
Eglise Sainte Marie de l’Assomption, Slovénie, XV siècle © Allan Harris CC
Eglise Sainte Marie de l’Assomption, Slovénie, XV siècle
© Allan Harris CC
  1. La Basilique Saint-Pierre de Rome

Bâtie sur l’emplacement de la tombe de saint Pierre, la basilique est un lieu de pèlerinage incontournable. Si vous n’avez pas la chance d’apercevoir le Pape, vous pourrez toujours admirer l’architecture spectaculaire de l’édifice. Les artistes qui participèrent à sa construction – l’architecte Bramante, les sculpteurs Michel-Ange et Bernin – ne sont autres que des génies absolus.

Basilique Saint-Pierre à Rome, 1506-1626 @ Wikipedia
Basilique Saint-Pierre à Rome, 1506-1626 @ Wikipedia
Basilique Saint-Pierre à Rome, 1506-1626
@ Wikipedia
  1. La Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux de Moscou

La cathédrale orthodoxe Saint-Basile connue aussi sous le nom de cathédrale de l’Intercession-de-la-Vierge date du XVIe siècle. Selon le souhait du tsar Ivan IV, une église a été édifiée sur la place rouge en mémoire de la prise de Kazan par les troupes russes. Quelques années plus tard en 1680, l’église de bois est peinte et recouverte de décors de fer et de tuiles.

Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, Moscou, Russie XVIe © Sergey Korovkin 84 CC
Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, Moscou, Russie XVIe © Sergey Korovkin 84 CC
Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, Moscou, Russie XVIe
© Sergey Korovkin 84 CC
  1. La Cathédrale de Quito

Sur la plazza de la Independencia de la capitale équatorienne, la cathédrale accueille les fidèles depuis cinq siècles. Trapue et basse en raison des tremblements de terre qui sévissent dans le pays, elle est joliment décorée à l’intérieur. Le plafond est de style mudéjar tandis que les peintures sont réalisées par des artistes de l’école de quitena.

Cathédrale de Quito, Equateur, XVIe siècle © Byron.Calisto CC
Cathédrale de Quito, Equateur, XVIe siècle © Byron.Calisto CC
Cathédrale de Quito, Equateur, XVIe siècle
© Byron.Calisto CC
  1. La Cathédrale Saint-Paul de Londres

C’est à la suite du grand incendie de Londres de 1666 que ce célèbre monument a été bâti, au cœur de Londres et à l’emplacement de l’ancienne cathédrale. L’architecte Sir Christopher Wren a adopté un plan en croix latine agrémenté d’une impressionnante coupole inspirée par celle de la Basilique Saint-Pierre de Rome. Mêlant allégrement classique et baroque, il édifia une cathédrale monumentale dont le sommet culmine à plus de 110 mètres de haut !

Cathédrale St Paul à Londres, 1675-1710 © Diego Delso CC
Cathédrale St Paul à Londres, 1675-1710 © Diego Delso CC
Cathédrale St Paul à Londres, 1675-1710
© Diego Delso CC
  1. L’église de San-Agustin aux Philippines

Dans la ville de Paoay aux Philippines, cette église paroissiale a été édifiée au tout début du XVIIIe siècle. Très bel exemple d’architecture baroque, elle illustre l’interprétation de ce style européen par les artisans philippins et chinois. Elle tenait à l’époque un rôle de soutien à la politique coloniale espagnole et témoigne de l’influence politique de l’église catholique dans l’archipel.

San Agustin, Paoay, Philippine, XVIIIe siècle © lordartworks CC
San Agustin, Paoay, Philippine, XVIIIe siècle © lordartworks CC
San Agustin, Paoay, Philippine, XVIIIe siècle
© lordartworks CC
  1. La Cathédrale Saint-Patrick de Melbourne

Dans un style néogothique, l’édifice construit entre 1858 et 1939 est la plus grande église d’Australie avec une longueur supérieure à 100 mètres de long. La cathédrale a obtenu le titre de basilique mineure en 1974 grâce au pape Paul VI et a été visitée par le pape Jean-Paul II en 1986.

Cathédrale Saint-Patrick, Melbourne, Australie, 1858-1939 © DonaldytongCC
Cathédrale Saint-Patrick, Melbourne, Australie, 1858-1939 © DonaldytongCC
Cathédrale Saint-Patrick, Melbourne, Australie, 1858-1939
© DonaldytongCC
  1. La Sagrada Familia de Barcelone

Cette construction atypique de l’architecte Gaudi a été initiée en 1882 et devrait s’achever….en 2026 ! Financée uniquement par les dons des visiteurs, la basilique bénéficie d’une iconographie complexe élaborée par l’architecte qui conçoit son œuvre comme un « poème mystique ». C’est un art nouveau organique, aux lignes irrégulières et foisonnantes, avec un vocabulaire architectural spécifique.

Sagrada Familia, Barcelone, 1882-à nos jours © SBA73 CC
Sagrada Familia, Barcelone, 1882-à nos jours © SBA73 CC
Sagrada Familia, Barcelone, 1882-à nos jours
© SBA73 CC
  1. L’Église Hallgrímskirkja de Reykjavik

Au cœur de l’Islande se dresse cette impressionnante église luthérienne dont l’architecture n’est pas sans rappeler les orgues basaltiques. Construite en béton entre 1945 et 1986, elle tire son nom du poète et pasteur Hallgrímur Pétursson (1614-1674) qui fut très influent à l’âge de l’orthodoxie.

Eglise Hallgrímskirkja, Reykjavik, Islande, 1945 © Andrés Nieto Porras
Eglise Hallgrímskirkja, Reykjavik, Islande, 1945 © Andrés Nieto Porras CC
Eglise Hallgrímskirkja, Reykjavik, Islande, 1945
© Andrés Nieto Porras

Et vous, quel édifice religieux ajouteriez-vous ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.