Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconActualités
line break icon

Renvoi de l’audience d’Asia Bibi

AFP

free asia bibi

Isabelle Cousturié - Publié le 13/10/16

La Cour suprême d'Islamabad renvoie sine die le procès de la jeune femme.

Après six années de bataille judiciaire, son sort aurait du être décidé ce jeudi, mais la Cour suprême d’Islamabad a renvoyé sine die son procès en appel, après le désistement d’un juge qui a prétexté « un conflit d’intérêt » entre deux affaires.

Iqbal Hameed ur Rehman, avait jugé le meurtrier de Salman Taseer, gouverneur du Pendjab, abattu en plein Islamabad en 2011 après avoir pris la défense d’Asia Bibi. « Les deux affaires sont liées », a-t-il expliqué au début de l’audience. Mumtaz Qadri, le meurtrier, a été pendu début 2016, provoquant une réaction chez les conservateurs qui ont réclamé que Madame Bibi soit à son tour exécutée.


Lire aussi : « Priez pour Asia Bibi »


Asia Bibi reste donc en prison. Cette audience aurait du être le troisième et dernier degré de juridiction d’une affaire judiciaire ouverte en 2009 par une condamnation à mort, confirmée en appel, en 2014. Selon son avocat, Saif-ul-Mulook, « personne ne semble vouloir assumer la responsabilité de la disculper, même si juridiquement les preuves pour la condamner ne sont pas suffisantes ».

Asia est aujourd’hui « victime d’une bataille idéologique qui va au-delà de la réalité des faits, ne tient pas compte de ce qui s’est réellement passé », expliquait à la veille de ce procès le représentant de la famille, Joseph Nadeem. « La Cour suprême, avait-il dit, devra s’en tenir aux faits et notre avocat le lui demandera (…) Si cette affaire est jugée équitablement, et si Dieu le veut, Asia sera acquittée ».

Nommer rapidement un nouveau juge ou un nouveau collège pour examiner le cas d’Asia Bibi : telle est, ainsi que l’a appris l’Agence Fides, la requête présentée au Président de la Cour Suprême par les défenseurs de cette dernière au lendemain du report de l’audience. Même après ce renvoi, « nous demeurons confiants dans le fait que la Cour pourra annuler les accusations à l’encontre d’Asia », a déclaré à Fides Nasir Saeed , Directeur de l’ONG CLAAS (Centre for Legal Aid, Assistance and Settlement), qui suit l’affaire Asia Bibi et fournit une assistance légale gratuite à de nombreux autres chrétiens injustement accusés de blasphème.

Tags:
Asia Bibijusticemort
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement