Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Vidéo. « Le journaliste a besoin de la prière car son métier tient du combat spirituel »

Partager

Pour ce mois d’octobre 2016, le Saint-Père appelle les journalistes à résister aux pressions idéologiques.

Le journalisme ne peut devenir une « arme de destruction » mais « un accélérateur des processus de réconciliation » pour « le bien » des personnes et des peuples, a réaffirmé tout récemment le pape François au monde de la presse. Il avait face à lui 400 journalistes de l’Ordre des journalistes italiens. Pour lui, les journalistes sont « un pilier », un élément fondamental à « la vitalité d’une société libre et plurielle ». C’est une question « d’honnêteté » avec les autres et avec soi-même, car « aucune relation ne peut tenir et durer dans le temps si elle s’appuie sur la malhonnêteté », avait-il affirmé à cette occasion.

Son message d’octobre, en lien avec l’intention universelle du mois, est justement une invitation à prier pour que « les journalistes, dans l’exercice de leur profession, soient toujours motivés par le respect de la vérité et un réel sens éthique ». Et comme d’habitude, dans sa nouvelle vidéo qui accompagne l’intention de prière pendant tout le jubilé extraordinaire de la Miséricorde, il parle en espagnol, « sa langue du cœur, de la prière, de son intimité avec le Seigneur » :

« Comment peut-on mettre les moyens de communication au service d’une culture de la rencontre ? Nous avons besoin d’une information qui nous conduise à s’engager pour le bien du genre humain et de la planète. Rejoins-moi dans cet appel. Pour que les journalistes dans l’exercice de leur profession, soient toujours motivés par le respect de la vérité et un réel sens éthique. Veux-tu m’aider à diffuser cette intention ? »

Le journaliste a besoin de la prière

Prier pour les journalistes, et pourquoi donc ? Le Réseau Mondial de Prière du Pape (RMPP), en France, a donné la parole à l’un d’entre eux. Il livre, sous le couvert d’un pseudonyme, un appel clair:

« Les journalistes devraient être des veilleurs et des éveilleurs. Mais, dans les grands médias, ils sont soumis à des pressions mentales d’une grande force. Si la plupart des habitants d’un pays évoluent dans un bain idéologique sans même s’en rendre compte, le journaliste chrétien qui prie peut éprouver tangiblement cette pression. Elle est parfois palpable dans les conférences de rédaction où certains sujets ne peuvent même plus être abordés et où il faut une grande force intérieure pour dire une parole qui ne va pas dans le sens général. Avec la pression du métier et l’exigence de rendement, le journaliste qui manque de formation spirituelle et intellectuelle à la base n’a pas le temps d’interroger les présupposés sur lesquels vivent la plupart de ses collègues formatés par les écoles de journalisme. Le journaliste a donc besoin de la prière pour l’aider à résister aux pressions idéologiques qu’il peut subir dans un sens ou dans un autre et tenter de faire son métier avec le plus d’objectivité possible pour mettre de la lumière là où il y en besoin, informer justement. Il a besoin de la prière de ses frères pour que les angles qu’il va choisir pour traiter un sujet, que les pistes qu’il va lancer (s’il en a le loisir car la plupart du temps il ne fait que courir après l’actualité lancée par les grandes agences de presse) servent le Vrai, le Beau et le Bien. Il a besoin de la prière car son métier tient parfois vraiment du combat spirituel… »

Et prier pour la Mission

Tout au long de ce mois d’octobre, consacré à la mission, le Pape invite aussi à prier pour que la Journée Mondiale des Missions, célébrée le 23 octobre prochain, « renouvelle dans toutes les communautés chrétiennes la joie et la responsabilité de l’annonce de l’Évangile ». C’est son intention de prière pour l’évangélisation, proposée comme deuxième défi du mois.

Sans modération

Comme a dit le Pape dans une de ses homélies à Sainte-Marthe : « La prière fait des miracles et empêche le cœur de s’endurcir et d’oublier la pitié ». Alors il compte sur nous… Continuons à relayer cette chaîne mondiale de prière ! Pour en savoir plus cliquez sur le Réseau Mondial de Prière du Pape (RMPP), en France.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]