Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Appel inédit des Franciscains pour la Syrie

Syria, Aleppo, February 2016
SYRIA / ALEP-LAT 15/00031
Extraordinary help for the Christian families (electricity)
Partager

Sollicités par « l’exemple et l’enseignement » de leur saint fondateur, François d’Assise, ils joignent leur voix au Saint-Père dont c’est aussi la fête, ce 4 octobre.

Le ministre Général des Franciscains, Michael Perry, et le Custode de Terre Sainte Francesco Patton, ont choisi la date symbolique du 4 octobre, jour de la fête de leur saint fondateur, François d’Assise, et du Pape, pour lancer un appel conjoint à la communauté internationale et au Conseil de sécurité pour garantir la sécurité à Alep, en Syrie.

L’appel tombe au moment où les États-Unis et la Russie ont rompu leur dialogue, après deux jours de discussions à l’Onu, sur un projet de résolution devant mettre fin à  » tous les vols militaires au-dessus de la ville ». En Syrie , l’une des plus graves catastrophes humanitaires de l’histoire se poursuit. Un dernier bilan publié à la mi-septembre dernier par l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH) fait état de plus de 300 000 morts dans le pays depuis 2011.

Dans le sillage du pape François

« Nous voulons exprimer nos remerciements au Saint-Père, le pape François, pour sa constante et attentive proximité envers tout le peuple syrien qui est en train de souffrir de façon indicible, spécialement dans la ville d’Alep dans la partie orientale comme dans la partie occidentale », commence le communiqué des Franciscains, rapporté par Terrasanta.net. Sollicités par « l’exemple et l’enseignement » de leur saint Fondateur, François d’Assise, « prophète de paix », ils joignent leurs voix à celle du Saint-Père : « Mettre fin au conflit est entre les mains de l’homme : chacun de nous peut et doit devenir constructeur de paix ».

Ils appellent la communauté Internationale à « se mobiliser concrètement » pour que la ville d’Alep devienne une Zone de Sécurité, et que toute la population, « éprouvée par les immenses conséquences du conflit », puisse recevoir « sans discrimination aucune », l’aide humanitaire nécessaire. Les Franciscains invitent également à envisager « la création d’autres zones de sécurité dans le pays » et un « plan complet pour garantir la protection de tous et rejoindre définitivement la paix ». Ces zones, poursuit le document, « devraient être sous le contrôle des Forces de Paix de l’ONU ; elles devraient œuvrer sous le mandat du Conseil de Sécurité et avec la totale coopération des diverses parties impliquées dans la guerre ».

Aider les réfugiés syriens

Les Franciscains réitèrent enfin l’appel du pape François lancé aux pays du monde « à être le plus généreux possible dans l’accueil des refugiés syriens, dans le plein respect des lois nationales et locales, et à offrir toute l’assistance nécessaire pour satisfaire les urgents besoins humanitaires et de sécurité en Syrie ».

Les Franciscains de la Custodie de Terre Sainte, la province franciscaine du Moyen Orient, sont présents en Syrie depuis plus de quatre siècles, rapporte toujours Terrasanta.net.  Ils comptent toujours aujourd’hui neuf couvents, tenus par quatorze religieux secondés par plusieurs congrégations religieuses féminines. À Alep, les Franciscains  comptent deux couvents et quatre religieux. En plus des besoins spirituels, ils assurent par toute sorte de moyen une aide de premiers secours aux populations dans l’approvisionnement en eau et nourriture.

Accès à la version intégrale du message sur le site de la Custodie

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]