Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Théorie du genre : le Pape est-il influencé par « les intégristes » ?

© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partager

Motifs et perspectives de la déclaration de Najat Vallaud-Belkacem : le point de vue de Patrice de Plunkett.

Billet initialement paru sur le blog de Patrice de Plunkett et reproduit avec l’aimable autorisation de son auteur.

Le sectarisme rend sourd et aveugle. Les ministres de Monsieur Hollande ne voient ni n’entendent rien. Depuis plusieurs semestres, la bergogliophobie des intégristes français s’étale sur Twitter, sur Facebook et dans des revues : ils accusent ce Pape de pactiser avec l’islam et d’ignorer les « vrais catholiques » (ceux qui défilent contre les « réformes sociétales »). La semaine dernière, une des succursales de cette ligue relayait un appel à la destitution de François. Les évêques s’en soucient. Un livre explosif va sortir. Tout le monde le sait.

Mais Madame Vallaud-Belkacem n’est pas au courant ! Avisée que François  dans l’avion du retour de Géorgie-Azerbaïdjan a qualifié de « colonisation » et de « manipulation » l’infiltration de l’idéologie du genre dans les écoles françaises, la ministre de l’Éducation nationale accuse le Pape de relayer une « campagne de désinformation massive des intégristes ». Idée particulièrement absurde dans l’Église de 2016.

Comme dans une télé-réalité, Najat Vallaud-Belkacem exhibe son émotion. Elle se déclare « très en colère ». Contre son bilan ministériel ? Non : contre ce qu’a dit le Pape. Officiellement l’idéologie du genre n’existe pas ; nul n’a le droit de constater qu’elle se manifeste dans les médias, la mode, les colloques universitaires, les spéculations scientifiques télévisées et les chantiers de l’industrie biotechnologique, qui est l’infrastructure de tout cela.

Ce qui met Najat en colère, c’est que l’interdit ne soit pas respecté : que certains, tel le Pape, se permettent de parler de façon synthétique de ce qui se manifeste de façon segmentée, subliminale, selon le marketing des comportements.

Que Najat lise donc Laudato Si’ : mieux que la gauche de la gauche (qui devrait relire le « Manifeste de 1848 »), François a compris que le marketing des comportements est l’un des rouages de la bio-économie, stade suprême de l’exploitation capitaliste. La bio-économie entreprend de compléter (avant de la remplacer) l’exploitation déclinante des énergies fossiles par l’exploitation illimitée des processus biologiques du vivant. Transformer et manipuler le vivant doit permettre de continuer à courir après l’introuvable « croissance infinie ». Voilà le ressort de phénomènes commerciaux comme l’idéologie du genre, qui couvre une opération de  marché.

Cette main-mise de l’argent sur le vivant aura de plus en plus d’adversaires. Madame Vallaud-Belkacem a déjà de quoi faire une colère ; elle et ses successeurs de droite en auront d’autres occasions…

PS : Les précédents propos d’avion du pape François avaient fait enrager l’ultra-droite ; elle l’avait couvert d’imprécations dans un vocabulaire vieillot qui rappelait le schisme Lefebvriste, voire les années mi-1920. La devise de ces incorrigibles semble être « Qualis ab incepto » : « Comme j’ai commencé. »

Retrouvez les autres articles du blog de Patrice de Plunkett ici.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Le Top de Patrice de Plunkett
  1. Les plus lus
    |
    Les plus partagés
Afficher La Suite
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]