Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Faire plaisir à sa grand-mère à l’heure du numérique

Partager

Postez des photos dans la boîte aux lettres de vos grands-parents tous les lundis matin !

L’histoire commence lors d’un baptême familial auquel se rend Thibault Debaecker, normalien et jeune père de trois enfants. Sa grand-mère est là avec son vieil appareil photo, et lance à la ronde, moqueuse : « Depuis que les photos sont numériques, je n’en vois plus aucune ! ».

C’est donc avec une amie, Alix Chambéron, jeune maman d’une petite fille elle-aussi, qu’il se pose la question : comment répondre à ce regret légitimement formulé par sa grand-mère ?

Une problématique familiale 

Si Alix accepte de se pencher sur ce problème, c’est que l’idée de cette petite entreprise répond exactement à sa problématique familiale. Mariée à un marin, elle se retrouve célibataire géographique la moitié de l’année, avec sa fille. « Il me fallait un travail qui permette de respecter mon équilibre familial et professionnel, difficile à trouver », explique-t-elle aujourd’hui, neuf mois après le début de l’aventure.

Tout deux sont également issus de familles nombreuses aux multiples cousins germains qui ont tous tendance à oublier d’envoyer des photos des enfants à leurs grands-parents, malgré tout l’amour qu’ils leur portent et les promesses qu’ils renouvellent vainement à chaque réunion de famille. Après avoir retourné le problème dans leurs têtes et celles de leurs mari et femme, Alix et Thibault réalisent que le plus simple pour les gens est d’envoyer les photos par e-mail. Le concept de PicInTouch est alors né.

Une manière de faciliter le quotidien 

Concrètement, l’un des enfants ou petits-enfants crée une adresse e-mail, et tous envoient régulièrement une photo dessus. La petite équipe de PicInTouch s’occupe du reste : elle imprime, enveloppe et envoie le courrier que la grand-mère recevra chaque lundi matin. Alix précise avec amusement, puisque la question lui a été posée, que le service « fonctionne évidemment pour les grands-pères ! ».

« Nous sommes attachés à la famille bien sûr, et c’était une manière d’aider à consolider celles qui existent, de faciliter le quotidien chargé de tout le monde tout en ayant un travail qui a du sens », insiste Alix, apparemment enchantée de sa nouvelle activité qui a déjà séduit presque 1 000 personnes.

Un bilan positif 

Les retours sont extrêmement positifs : les grand-mères suivent semaine après semaine l’évolution de leur descendance, et les petits-enfants ne sont plus gênés par les sueurs froides de l’ingratitude.

« Les gens apprécient que l’adresse soit écrite à la main, que l’enveloppe soit jolie et ornée d’un véritable timbre. Chez PincInTouch, pas de publipostage. »

Depuis le début, la petite entreprise s’est développée pour satisfaire d’autres personnes intéressées par le concept. Déformation familiale oblige, Alix a développé le concept à destination des militaires régulièrement partis en opérations extérieures. « Chaque militaire peut ainsi recevoir les photos du mariage de son cousin, de la première dent de sa fille, de la nouvelle robe de sa femme ou des dernières bêtises du petit dernier », sourit Alix. Pas de problème de confidentialité ni de prix : tout transite par l’adresse indiquée par l’armée et rejoint l’étranger par valise diplomatique.

Les expatriés peuvent également en profiter : une manière facile de ne pas oublier la famille laissée en France, et de ne pas les faire attendre six mois en fonction des services plus ou moins réguliers des postes locales… Plus personne n’a d’excuse !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]