Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 30 novembre |
Saint André
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pape François : catéchiser n’est pas « chercher à convaincre en imposant la vérité »

Pope Francis – Mass – Catechists – September 25, 2016

© Antoine Mekary / ALETEIA

Pope Francis leads a mass marking the Jubilee for Catechists in Saint Peter's Square at the Vatican on September 25, 2016.

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 26/09/16

30 000 catéchistes du monde entier ont assisté à la messe du Saint-Père sur la place Saint-Pierre.

Transmettre l’Évangile n’est pas « chercher à convaincre en imposant la vérité », ou en se raidissant sur « des obligations religieuses ou morales », en jouant les « prophètes de malheur », mais « en rencontrant les personnes, (…) », a rappelé le Pape aux 30 000 catéchistes du monde entier, venus célébrer leur jubilé le week-end passé, dans le cadre de l’année de la Miséricorde.

Parmi eux, à la messe du Saint-Père, place Saint-Pierre, 150 français accompagnés de l’archevêque de Rennes, Mgr Pierre d’Ornellas, rapporte l’agence I-Media.

Pope Francis - Mass - Catechists - September 25, 2016
Le Pape lors de la messe du 25 septembre 2016. © Antoine Mekary / ALETEIA

Le Seigneur n’est pas « une idée »

On ne peut pas « bien parler de Jésus » quand on est triste, on ne transmet par la Beauté de Dieu, « en faisant seulement de belles prédications », a développé le Pape, dans son homélie. Mais on la transmet « en vivant l’Évangile de la charité, sans craindre d’en témoigner à travers de nouvelles formes d’annonces ». Car le Seigneur, a-t-il insisté, n’est pas « une idée » mais « bien une personne », et son message doit pouvoir passer par « un témoignage simple et vrai ».

Le Saint-Père est parti du commandement de l’apôtre Paul à Timothée, pour rappeler le centre de la foi. Ce centre, a-t-il souligné, est « l’annonce pascale », autour duquel « tout tourne », « ce cœur palpitant qui donne vie à tout, et qui dit : le Seigneur Jésus t’aime, il a donné sa vie pour toi ; ressuscité et vivant, il est présent à tes côtés et t’attend chaque jour (…) ».

Pope Francis - Mass - Catechists - September 25, 2016
Le Pape lors de la messe du 25 septembre 2016. © Antoine Mekary / ALETEIA

Surmonter « ses cécités »

L’Évangile du jour qui raconte la parabole de l’homme riche et de Lazare (Luc 16, 19-31), invite le chrétien à « surmonter ses cécités », à « sentir avec son coeur avant de voir avec ses yeux « , a poursuivi François, en revenant une fois de plus sur les effets néfastes de « la mondanité ». Celle-ci « anesthésie l’âme », elle est comme un « trou noir » qui « engloutit le bien, qui éteint l’amour parce qu’elle ramène tout au moi ». En revanche, le pauvre Lazare symbolise la classe des plus démunis, délaissés et malheureux, vers lesquels le chrétien est appelé à se tourner. Sa pauvreté « contrairement à l’ostentation de homme riche, s’exprime avec une grande dignité « , et ainsi décrit révèle la prédilection de Dieu pour les pauvres.

Pope Francis - Mass - Catechists - September 25, 2016
Le Pape lors de la messe du 25 septembre 2016. © Antoine Mekary / ALETEIA

Contre les prophètes de malheur

L’enseignement « précieux » à retenir de tout ça ? Le Pape l’a résumé, dans une série de recommandations à tous « les serviteurs de la parole de Jésus » : « Ne pas étaler une apparence et ne pas rechercher la gloire » ; « ne pas être tristes ni se plaindre » ; et ne pas être « des prophètes de malheur qui se complaisent à dénicher les dangers ou les déviances » ; ou « des gens qui se retranchent dans leurs propres environnements en émettant des jugements amers sur la société, sur l’Église, sur tout et sur tous, polluant le monde de choses négatives ».

Porter secours est « notre trésor au ciel »

Mais encore,  devant « tant de Lazare que nous voyons », a jouté le Pape, « nous sommes appelés à nous inquiéter, à trouver des chemins pour rencontrer et aider, sans déléguer toujours aux autres, et dire « je t’aiderai demain, aujourd’hui je n’ai pas le temps, je t’aiderai demain ». Et de conclure alors en rappelant à tout chrétien que « le temps donné pour porter secours aux autres est du temps donné à Jésus, c’est de l’amour qui demeure : c’est notre trésor au ciel que nous nous procurons ici sur terre ».

Tags:
catechistesÉvangélisationPape FrançoisVatican
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement