Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Et si les Beatles avaient joué dans « Le Seigneur des anneaux » ?

hero-beatles-lord-of-the-rings-various-untied-artists-nicolas-raymond-new-line-cinema

© Various-United Artists-Nicolas Raymond-New Line Cinema

© Various-United Artists-Nicolas Raymond-New Line Cinema

Philip Kosloski - Aleteia USA - publié le 23/09/16

Imaginez les "quatre garçons dans le vent" perdus dans la Comté...

Le mois prochain, un théâtre de Brooklyn étudiera cette question dans une comédie intitulée The Beatles Present « The Lord of the Rings : The Musical »(Les Beatles présentent « Le Seigneur des anneaux : la comédie musicale »). Le scénariste et le metteur en scène veulent explorer, avec une note d’humour, ce qui aurait pu se passer si J. R. R. Tolkien avait donné son feu vert au projet original des Beatles.

Bien avant que Peter Jackson ne décide d’endosser la lourde responsabilité de présenter le royaume de la Terre du Milieu aux spectateurs, le quatuor avait approché l’auteur catholique dans l’espoir de jouer les rôles de Frodo, Gandalf et compagnie.

Slogan hippie © Pinterest
Slogan hippie © Pinterest
Slogan hippie © Pinterest

Dans les années 1960 et 1970, le roman à succès était omniprésent dans la culture pop. Le mouvement hippie a adopté les tendres personnages de la Terre du Milieu et a créé des slogans tels que « Frodo Lives » ou « Gandalf for President », conduisant ainsi le roman de Tolkien vers le grand public.

John Lennon en Gollum

À cette époque, les Beatles étaient au sommet de leur carrière et venaient de finir le tournage d’un deuxième film les mettant en vedette (Help !). Ils ont alors approché Stanley Kubrick pour qu’il soit le réalisateur. Le plan initial était que Paul McCartney joue Frodo Saquet, que Ringo Starr interprète Sam Gamgie, George Harrison aurait saisi le bâton de Gandalf, et John Lennon aurait incarné… Gollum. L’actrice et modèle britannique Twiggy était censée incarner l’elfe Galadriel.

Kubrick a envisagé cette idée, mais a finalement décliné l’offre à cause des nombreuses difficultés de production. Le principal antagoniste demeurait cependant Tolkien lui-même ! Il ne voyait pas d’un bon œil les Beatles jouant ses personnages et a tué le projet.

Le Seigneur des anneaux comme référence 

Tolkien était très pointilleux quant à la manière d’adapter son roman, et il éprouvait une antipathie personnelle envers les Beatles et leur genre de musique. Dans une lettre écrite en 1964, Tolkien s’est plaint d’un groupe essayant de devenir les prochains Beatles près de chez lui, et de leurs « radio, télé, chiens, scooters et voitures [faisant du bruit] dès l’aube et jusqu’à 2h du matin ».

Cependant, bien qu’ils n’aient pas pu incarner les personnages, les Beatles et d’autres icônes pop des années 1960 et 1970 y ont fait référence dans leurs musiques. L’une de leur chanson, « She Said, She Said », inclut une citation du Seigneur des anneaux. Led Zeppelin a mentionné la Terre du Milieu dans quelques-unes de ses chansons, comme « Ramble On » (1969), « Misty Mountain Hop » (1971) et « The Battle of Evermore » (1971).

Qu’aurait donné l’adaptation de ce monument de la littérature avec les Beatles ? En ce mois de commémoration du 50e anniversaire de Star Trek, Leonard Nimoy nous donne un aperçu de ce à quoi le film aurait pu ressembler avec un clip produit en 1967 (anecdote amusante : Nimoy a failli jouer Aragorn !).

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement