Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Chagall s’expose chez Leclerc à Landerneau !

© www.marcchagallart.net
Partager

Plus de 300 œuvres majeures dévoilent le génie d'un artiste pilier du XXe.

Jusqu’au 1er novembre, la ville de Landerneau accueille les amoureux de l’art pour leur faire découvrir une magnifique collection d’œuvres d’un des plus grands peintres du XXe siècle.

Un trop bref aperçu d’une vie prodigieuse 

Né en 1887 près de Vietebsk dans l’ancien Empire russe, Chagall a grandit à l’heure des Tsars. Grâce à sa famille, juive hassidique, son imaginaire d’enfant et d’adolescent a été très rapidement marqué par l’univers biblique qui le séduira toute sa vie. Jeune homme, il rencontre Bella, une russe distinguée et élégante qui deviendra sa muse et future femme. En 1910, il part en France et découvre l’effervescence de l’art parisien. Cendrars, Apollinaire, Delaunay… Chagall cultive de précieuses amitiés et s’abreuve de la culture française jusqu’à considérer la France comme sa seconde nation. Il peint beaucoup et connaît un franc succès lors de ses premières expositions. Membre de la Ruche, une cité d’artistes au coeur de Paris, il se consacre à la création et mène une vie de bohème.

En 1914, désireux de retrouver sa fiancée Bella, Chagall rentre en Russie, pour un court moment pense-t-il. Mais la Révolution russe et la guerre l’empêchent de quitter son pays pendant huit ans. Il épouse Bella, et une fois la guerre terminée, tous deux se rendent en France, accompagnés de leur petite fille, Ida. Chagall regagne la Ruche, mais beaucoup d’œuvres ont disparu pendant son absence : il repeint ces mêmes merveilles, de mémoire, comme pour retrouver ses vêtements d’artiste. Une manière de se retrouver lui-même sans doute.

Durant la guerre, sa renommée s’accroît et les États-Unis le réclament. Il s’y rend en 1941 et retourne en France en 1948, pour s’installer à Vence, sur la Côte d’Azur. C’est alors qu’il tombe amoureux du sud de la France qui lui inspire de nouvelles œuvres. À 75 ans, la force l’habite toujours, c’est pourquoi, André Malraux, alors ministre des Affaires culturelles et grand admirateur de Chagall, lui demande de décorer le plafond de l’Opéra Garnier. Malgré les doutes qui l’assaillent sur sa capacité à réussir une telle œuvre, l’artiste accepte de se lancer dans l’aventure.

Une bonne raison de venir admirer la peinture de Chagall : Landerneau

Le petit village breton de Landerneau dans le Finistère, situé entre la Cornouaille et le Léon fut, pour un grand nombre d’artistes, une source d’inspiration inépuisable. C’est dans ce petit village que naquit en 1926 celui qui va fonder l’enseigne de grande distribution : Édouard Leclerc. Et c’est précisément à Landerneau qu’Édouard Leclerc ouvre son premier magasin. Aujourd’hui fermé, il a été remplacé par le Fond Hélène et Édouard Leclerc pour la Culture, ouvert en 2011, dans un ancien couvent de Capucins. Il est présidé par le fils du grand entrepreneur, Michel-Édouard Leclerc, actuel président et directeur de l’enseigne française. Fonctionnant par le système du mécénat, le village accueille en ce lieu historique des tableaux d’une exceptionnelle valeur. Son ambition est de rendre accessible à tous des œuvres d’art contemporain, françaises et européennes.

De la poésie à la peinture

C’est justement Marc Chagall qui est mis à l’honneur actuellement à travers une exposition intitulée : « De la poésie à la peinture ». Cette exposition offre un aperçu très large de l’œuvre monumentale du peintre et aborde différents thèmes : La Russie, pays d’origine de Chagall, la culture française à travers des illustrations des fables de La Fontaine, la période d’exil sous les deux guerres mondiales. La suite de l’exposition se penche plus particulièrement sur son œuvre : évocation du rapport de l’artiste à la Bible (qu’il considérait comme l’œuvre la plus poétique et la plus fascinante) et notamment son rapport au cirque. Ces grands thèmes reflètent tous une facette de la personnalité exceptionnelle du peintre.

Technique, symbolique, couleurs, Chagall est un maître qui n’en finit jamais de surprendre. Huiles sur toile, gravures sur papier, encres de chine, eau-fortes, aquarelles, gouaches, marbres, huiles sur lin, bronzes, lithographies, aucune nuance de l’expression de l’art ne semble échapper au génie de l’artiste. Plus de 300 œuvres majeures de Chagall dévoilent à Landerneau le génie d’un artiste pilier du XXe siècle. Alors ne manquez pas cette occasion précieuse de parfaire votre culture en art, et découvrez en même temps le petit bijou breton qu’est Landerneau !

Informations pratiques :

Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Plein tarif : 8 euros
Gratuit pour les étudiants, les moins de 18 ans, les personnes handicapées…
Plus d’informations ? Rendez-vous ici !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]