Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vidéo. Notre-Dame de Guadalupe comme vous ne l’avez jamais vue

Partager

À quoi ressemble l’église la plus aimée du Mexique vue du ciel ?

La basilique de Notre-Dame de Guadalupe n’est pas seulement un monument triomphal de la Contre-Réforme catholique (ou tout du moins, sa première basilique, la plus ancienne), mais elle est aussi et surtout un temple qui, d’après la tradition, aurait été édifié à la demande personnelle de la Mère de Dieu.

Deux basiliques, l’ancienne et la nouvelle, forment ensemble la Villa de Guadalupe : à l’origine, celui qui est aujourd’hui le sanctuaire marial le plus visité au monde, était un village à part séparé de la capitale mexicaine, appelée la Villa de Guadalupe Hidalgo, l’endroit exact où les missionnaires devaient commencer la construction de cette « Nouvelle Jérusalem ».

De fait, l’image de la « Nouvelle Jérusalem » est si déterminante que la nouvelle basilique – bâtie entre 1974 et 1976 – comprend sept portes, ce qui fait d’elle une allégorie directe à la Jérusalem Céleste.

Grâce à une vidéo diffusée sur YouTube par l’usager Miguel Torruco, nous pouvons désormais admirer et découvrir cette basilique.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]