Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 07 mai |
Bienheureuse Gisèle
home iconTribunes
line break icon

Réponse d’un chrétien à ceux qui haïssent les chrétiens

© Brian A Jackson / Shutterstock

© Brian A Jackson / Shutterstock

Ronald Barakat - Publié le 14/09/16

L'État islamique au pape François : "Nous faisons une guerre de religion et nous vous haïssons"

« Là où il y a la haine, que je mette l’amour » (saint François d’Assise).

Et nous, notre religion nous commande de faire la paix, de vivre en paix et d’aimer, d’aimer même nos ennemis, donc de vous aimer aussi. Elle nous commande de bénir ceux qui nous persécutent, donc de vous bénir aussi. Elle nous commande de secourir, en bons Samaritains, ceux qui ne sont pas chrétiens, donc de vous secourir aussi. Elle nous commande de pardonner « jusqu’à soixante-dix fois sept fois » (Matthieu 18, 22), donc de vous pardonner aussi. Elle nous commande d’aimer son prochain comme soi-même, ce qui fait de vous notre prochain aussi. Être chrétien, véritablement, selon nos Écritures, n’est pas facile, et pourrait être perçu, même par des chrétiens, même par des ecclésiastiques, comme de la veulerie, un défaitisme, une capitulation…

Mais n’était-ce pas l’attitude de Jésus, durant sa Passion, qui s’est soumis à ses bourreaux, que l’on a défié sur la Croix (« Si tu es le fils de Dieu, descends de la croix ! » – Matthieu 27,40), qui a pardonné à ceux qui l’ont crucifié (« Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » – Luc 23,34) pour, le jour venu, ressusciter, resplendir dans toute sa gloire, triompher de ses ennemis ? Et même en faire des amis ? Ne sommes-nous pas appelés à faire de même ? À poser le geste admirable de répondre au mal – votre mal – par le bien, notre bien ? Dans l’espoir d’exorciser vos démons ? D’attendrir, d’adoucir ceux d’entre-vous qui conservent des restes d’humanité ? Ceux d’entre-vous qui seraient, quelque part dans leurs abysses, de véritables musulmans potentiels, qui verraient dans la « réponse chrétienne » l’incarnation de l’amour, de sorte à susciter une »réponse musulmane » conforme aux préceptes pacifiques du Coran (« Celui qui tue un homme, tue toute l’humanité » – S5.V32) ? Bien entendu, cette réponse pacifiste, idéale, non violente, aimante à l’infini, du véritable chrétien, ne peut être que l’œuvre d’un saint, que tout chrétien est appelé à devenir. D’où le caractère insupportable du christianisme, à soutenir jusqu’à la fin, ou jusqu’au commencement : comme une croix. D’où son génie aussi : génie du cœur, génie de l’âme, génie de l’esprit.

Voilà pourquoi, même si je ne suis pas parfaitement chrétien, je suis heureux de l’être, imparfaitement, et de tendre, obligatoirement, vers la perfection chrétienne, l’exemplarité sainte du christianisme, à l’image de son fondateur et de son fondement : Jésus-Christ, notre Seigneur. Voilà pourquoi, si je n’étais pas chrétien, j’embrasserais volontiers, volontairement et amoureusement le christianisme : pour son don et son pardon infinis, pour son amour absolu, pour sa parole « salvifique ». Pour son « deuxième commandement » impossible. Pour le défi qu’il me pose, continuellement : celui de devoir aimer mes semblables – tous mes semblables – comme moi-même, comme des frères et des sœurs ; celui de devoir vous aimer aussi, malgré moi, parce que ce n’est pas facile, et malgré vous qui êtes régis, commandés, habités par le mal. Malgré vous, enferrés par l’épée de votre haine, qui use votre âme comme l’épée use le fourreau. Malgré vous, mais pour vous : pour que vous découvriez la bonté, la bonté de notre Dieu, qui est aussi celle d’Allah, le miséricordieux, non le « vôtre » assurément, que vous avez façonné à votre triste image. Vous pourriez goûter à cette bonté qui vous est obstinément servie et, qui sait, y prendre goût et en redemander. Croyez-moi, c’est si bon !

Tags:
AmourChrétiensÉtat islamiqueLa Tribunepaixreligions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WHATSAPP
Edifa
Joies et limites des groupes WhatsApp familiaux
2
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
3
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
4
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
5
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
6
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
7
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement