Aleteia
Samedi 24 octobre |
Saint Florentin
For Her

Quelques mots peuvent sauver un mariage

© Kamil Macniak / Shutterstock

Bénédicte de Dinechin - Publié le 14/09/16

Leur couple était au bord de la rupture, de simples mots ont changé leur vie.

Tellement amoureux il y a quelques années, ils sont aujourd’hui usés par la routine et l’accumulation de rancœurs. Entre Léa et Tom c’est la guerre froide… Leur vie conjugale est un désastre, ils évoquent la séparation. Et puis quelques semaines plus tard, on ne les reconnaît plus : ils se parlent à nouveau, rient ensemble. Effet d’une drogue douce ? Pas du tout, juste une cure de « compliment-thérapie ». Posologie : 1 compliment par jour, pendant 3 semaines. Texto et post-it acceptés la première semaine puis administration par voie orale uniquement les jours suivants. À la suite du compliment, remerciements impératifs.

« Belle marquise vos beaux yeux me font mourir d’amour » ; « Eh mam’zelle t’es trop belle! ». De Molière au RER les compliments ont bien évolué, si vous vous y (re)mettiez?

Mode d’emploi pour des compliment fructueux :

1. Commencez par « je » quitte à froisser votre sens de la politesse. En effet un compliment vous engage : « Je trouve tes tâches de rousseur adorables » n’est pas récusable, mais « tes tâches de rousseur sont belles » est… un jugement.
2. Un compliment n’est pas comparatif . Dire à votre homme : « Je te trouve plus mince » risque d’être mal pris, à juste titre.
3. Enfin attention à la phrase « peau de banane » qui gâche tout : « Je suis épatée que tu aies rangé notre chambre, dommage que tu n’aies pas fini ! » Et si çe n’est pas suffisant pour que votre chéri(e) vous croie, donnez un exemple : « Je te trouve tellement intelligent, j’ai adoré ton explication claire sur les élections américaines hier soir chez les Dupont ».

Pour certains, ils ont des effets indésirables : sentiment de gêne, qu’on se moque de vous ou vous flatte hypocritement. C’est que vous manquez de confiance en vous, et que vous filtrez négativement les commentaires d’autrui. Et si vous essayiez d’accepter ce qui vous est dit, comme si vous preniez dans vos mains un bouquet de fleurs ou une bonne bouteille apportée à dîner par des amis ?

Le premier bénéficiaire du compliment… C’est celui qui décide d’en faire, donc vous. Essayez maintenant. Pensez à votre conjoint. Cherchez un compliment à lui faire, sur sa personne ou sur ses compétences, ce qui vous est le plus facile. Chercher du positif oriente le regard vers le beau. Recommencez plusieurs fois par jour, sans forcément lui dire. Expérimentez que votre regard change. Essayez aussi avec vous-même. Faites-vous un compliment, là tout de suite : y arrivez-vous ? Expérimentez ce que vous ressentez. (Si vous n’y arrivez pas, identifiez ce qui vous en empêche pour l’instant.

Être privé de compliments de la personne qu’on aime est une vraie souffrance, et moins on fait et reçoit de compliments plus on se fait de reproches. Désamorcer ce cercle vicieux est plus simple que vous ne le pensez, vous avez le mode d’emploi, qu’est-ce qui vous empêche d’essayer ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Coupleles rendez-vous d'aleteia
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement