Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconSpiritualité
line break icon

Voici 14 photos de jeunesse de mère Teresa qui montrent une sainte en devenir

6 septembre 1971, mère Teresa tenant un nouveau-né dans un hôpital de Calcutta © Keystone-France via Getty Images

6 septembre 1971, mère Teresa tenant un nouveau-né dans un hôpital de Calcutta © Keystone-France via Getty Images

Huffington Post - Publié le 11/09/16

Un retour aux racines de sainte Teresa de Calcutta.

Avant que mère Teresa ne devienne mondialement connue pour son œuvre humanitaire, elle était Agnes Gonxha Bojaxhiu, une jeune fille essayant de décider que faire de sa vie alors qu’elle avait ressenti que Dieu l’appelait à vivre saintement.

Agnes est née le 26 août 1910 à Skopje, en Macédoine, dans une famille catholique très pieuse d’origine albanaise. Elle apprit la générosité par sa mère Drana, qui invitait régulièrement les pauvres des environs à leur table familiale pour le dîner.

La jeune fille commença à ressentir l’appel à devenir religieuse alors qu’elle avait à peine 12 ans.

À 18 ans, elle se rendit en Irlande pour intégrer une congrégation religieuse connue sous le nom des Sœurs de Lorette. Elle y prit le nom de Sœur Mary Teresa.

Elle partit en Inde en 1929. Elle y fut d’abord professeur puis principale dans un lycée pour jeunes filles à Calcutta. Le 24 mai 1937, elle prononça ses vœux perpétuels, ce qui constituait la dernière étape pour devenir religieuse à part entière. Comme le voulait la coutume dans cet ordre, elle prit le titre de « Mère » à cette occasion.

En 1946, mère Teresa sentit qu’elle devait quitter son travail au lycée pour aller s’installer dans les bidonvilles de Calcutta. En 1950, elle fonda une nouvelle congrégation de religieuses catholiques, les Missionnaires de la Charité. D’abord modeste œuvre caritative gérant une école en plein air à destination des pauvres, la congrégation a depuis considérablement grandi au point de devenir une organisation mondiale, avec des milliers de volontaires implantés dans plus de 130 pays.

Mère Teresa fut récompensée de nombreux prix et d’honneurs pour son travail, dont le Prix Nobel de la Paix en 1979. Elle mourut le 5 septembre 1997 à l’âge de 87 ans. Elle a été officiellement proclamée sainte de l’Église catholique le 4 septembre 2016.

Voici un ensemble de photos représentant la jeune femme qui allait devenir une « sainte vivante ».

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Agnes Gonxhe Bojaxhiu le jour de sa confirmation

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

La future Mère Teresa de Calcutta avec sa sœur Aga (à gauche) et son frère Lazar

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Agnes entourée de ses camarades de classe

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Agnes pose avec sa grand-mère

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Agnes Gonxhe Bojaxhiu avec sa sœur Aga, en costume macédonien traditionnel

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Au centre, derrière le prêtre en noir, se tient la future Mère Teresa de Calcutta

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Agnes à l’âge de 18 ans

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Agnes quelques jours avant son départ pour l’Abbaye de Lorette à Rathfarnham (Irlande), où elle se rendit pour apprendre l’anglais, la langue utilisée par les Sœurs pour enseigner en Inde

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Agnes Gonxhe Bojaxhiu, la future Mère Teresa (au centre), avec sa sœur Aga (à gauche) et une amie, quelques jours avant son départ pour l’Abbaye de Lorette, à Rathfarnham (Irlande)

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

La future Mère Teresa de Calcutta, avec une autre future sœur, pendant leur noviciat à Darjeeling (Inde)

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

La future Mère Teresa à Calcutta

© Vittoriano Rastelli via Getty Images
Vittoriano Rastelli/Corbis via Getty Images
© Vittoriano Rastelli via Getty Images

Mère Teresa, debout à droite, le jour de ses vœux

© Keystone-France via Getty Images
© Keystone-France via Getty Images
© Keystone-France via Getty Images

Mère Teresa à Paris en 1965

6 septembre 1971, mère Teresa tenant un nouveau-né dans un hôpital de Calcutta © Keystone-France via Getty Images
6 septembre 1971, mère Teresa tenant un nouveau-né dans un hôpital de Calcutta © Keystone-France via Getty Images
6 septembre 1971, mère Teresa tenant un nouveau-né dans un hôpital de Calcutta © Keystone-France via Getty Images

La missionnaire catholique Mère Teresa tentant d’apaiser un orphelin nouveau-né en plaçant ses mains autour de sa tête, dans une clinique de Calcutta le 6 septembre 1971.

Tags:
béatification et canonisationMère TeresaphotoSaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement