Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saint Clément Ier
home iconFor Her
line break icon

Les bonnes résolutions pour une rentrée au top (1/2)

© PIGISTE / AFP

Des Ècoliers se retrouvent sur le chemin de l'Ècole, le 1er octobre 1945, le jour de la rentrÈe des classes dans un quartier de Paris. AFP PHOTO / AFP PHOTO / PIGISTE

Vanessa Gouyot - Publié le 11/09/16

Bien manger est une des clefs pour préserver son corps mais tout n'est pas toujours si simple.

« Je rentre de vacances et j’ai pris quelques kilos… Le sport très peu pour moi, encore moins les efforts ! Déjà que je n’avais pas vraiment envie de rentrer. Je préfère encore prolonger un peu le plaisir des vacances que de penser aux dossiers qui m’attendent… le reste, on verra plus tard. » Avouez que l’idée est tentante et vous a déjà traversé l’esprit. Dès lors, comment faire pour que ces petits « kilos de l’été » ne s’installent pas ?

Un seul mot d’ordre : l’équilibre.

Rien ne sert de faire un régime pour perdre du poids. Encore moins s’il s’agit de 2 ou 3 kilos pris récemment. « De tes aliments tu feras ta médecine », recommandait déjà Hippocrate 400 ans avant notre ère. Les recherches scientifiques contemporaines le confirment : alimentation et santé sont liées. Bien manger est une des clefs pour préserver son corps. Mais alors l’équilibre, c’est quoi au juste ?

L’équilibre, c’est manger à sa faim des aliments variés que l’on aime mais diminuer de manière conséquente sa consommation de sucres rapides, de graisses superflues et d’alcool.

J’ajouterais qu’une attention particulière sur sa consommation de pain peut vraiment aider à diminuer le nombre de calories de la journée.

Voici 4 astuces qui, combinées à l’abonnement à la newsletter d’Aleteia, vous aideront à bien amorcer la rentrée :

1. Vite ! je fais le plein du frigo 

Le simple fait de ne pas avoir « tout ce qu’il faut » au frigo peut être un frein à remettre de l’ordre dans sa nourriture. Donc, ou bien vous vous êtes organisé avant de partir et vous conservez dans le frigo ou au congélateur quelques produits de dépannage qui vous laissent quelques jours de rab avant de devoir faire « un gros plein », ou bien vous le préparez – ce fameux « gros plein » – sur internet avant d’arriver. Livraison ou drive, à vous de choisir. Voilà en tout cas un bon moyen au retour des vacances, de s’épargner la queue dans un hypermarché bondé avec tout ceux qui n’avaient pas prévu le coup !

Bonus et avantage du web : beaucoup moins de tentations inutiles. À la clé, des économies mais aussi des kilos en moins !

2. Que dois-je acheter ?

Des produits de consommation classiques !

Les supermarché regorgent de moyens pour mettre en valeur certains produits qui vous font penser « encore un peu » aux vacances : tel rosé en tête de gondole, tels biscuits apéros en promotion, telles glaces en dégustation au rayon surgelés… Soyez inébranlable !

On s’est fait une petite liste des « indispensables » et on s’y tient !

De quoi faire le petit dej : sucré ou salé en fonction de ses gouts,

Des légumes et des fruits de saison car ils sont souvent moins chers,

Des féculents pour se caler,

De la viande, mais aussi pourquoi pas des poissons.

On privilégiera un seul morceau de fromage bien choisi et plutôt des laitages natures pour les desserts.

La boite de crème dessert est permis ainsi qu’un peu de laitages aromatisés pour se permettre de varier les plaisirs.

3. Je prends le temps de cuisiner un peu

On peut même tout faire à l’avance !

Bien rangés dans le frigo, des plats cuisinés maison peuvent se garder 3 à 4 jours. Une bonne cuisson de légumes est toujours encouragée. Vous saurez maintenant que vous n’êtes pas obligé d’en manger tous les jours jusqu’à ce que le plat soit fini. Un petit sursis vous est offert. De même pour les féculents. On peut alterner au menu les pâtes cuites et une salade de pâtes, en laissant passer deux ou trois jours entre les deux, du luxe !

Le cuit vapeur est un ustensile peu onéreux qui s’avère très pratique à la maison. Certes, parfois, il peut prendre un peu de place sur le plan de travail, mais il possède plusieurs atouts très intéressants.

– il cuit en douceur les aliments,

– vous pouvez cuisiner plusieurs aliments sans que leurs gouts ne se mélangent grâce aux différents étages. On peut faire des légumes au 1er, un poisson au second et du riz au dernier étage.

– Valeur ajoutée : le minuteur ! vous pouvez, une fois les aliments placés dans les bacs, vous échapper de la cuisine pour faire ce que bon vous semble (vous occuper de votre famille, de vous ou même travailler). Quand le minuteur s’arrêtera, la cuisson également.

Il m’arrive parfois de le lancer le matin pour qu’à mon retour du travail, une partie du diner soit déjà préparée.

4. Manger « à sa faim », ne pas se priver

L’alimentation permet de subvenir aux besoins de l’organisme en apportant l’énergie nécessaire aux cellules pour fonctionner.

Tout être humain a une dépense énergétique vitale, minimum, que l’on appelle la dépense énergétique de base (DEB). Elle correspond aux besoins énergétiques «incompressibles» de l’organisme, c’est-à-dire la dépense d’énergie minimum quotidienne permettant à l’organisme de survivre. Il ne faudra jamais passer en dessous des apports caloriques lorsqu’on veut perdre du poids, sinon, on en reprendra : c’est l’effet Yoyo.

Le corps privé d’énergie précédemment réclame son dû et refait les réserves dont il a besoin pour subvenir à une éventuelle nouvelle restriction.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de nos bonnes résolutions de rentrée !

Tags:
bien êtreles rendez-vous d'aleteiaRentrée scolaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement