Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 27 janvier |
Sainte Angèle Merici
home iconCulture
line break icon

Où va-t-on ce week-end ? Dans la grotte de Lascaux II

Grotte de Lascaux © Adibu456 CC

Grotte de Lascaux © Adibu456 CC

Louis Plantier-Vassal - Publié le 09/09/16

Aleteia a dégoté pour vous les meilleurs adresses en France pour passer un séjour mémorable.

De quoi s’agit-il ?

D’une prouesse technologique, d’un tour de passe-passe où un guide touristique est capable de donner l’impression aux visiteurs de se trouver dans la grotte de Lascaux, il y a 17 000 ans, alors qu’il évolue juste dans une copie à l’échelle 1. Plus prosaïquement, à Lascaux II, les visiteurs sont invités à descendre un escalier afin de se retrouver dans deux « sas muséographiques » qui retracent l’histoire de la grotte et expliquent les techniques des artistes. Ils passent ensuite, par petits groupes et avec un guide, dans l’espace reproduisant une partie de la caverne. Il s’agit d’une vaste coque en béton enterrée dont l’intérieur a été moulé sur les reliefs de la grotte originale. De nombreux peintres, plasticiens, décorateurs ont ensuite utilisé des techniques et des pigments naturels pour produire un fac-similé. Situé sur la même colline que la grotte originale, Lascaux II reproduit la Salle des Taureaux et le Diverticule Axial, soit les 9/10e des peintures de la grotte originale.

Qu’est-ce que cela n’est pas ?

Scoop du jour : Lascaux II n’est pas Lascaux I. En effet, la grotte originale, située à 200 m, a été découverte en 1940 par quatre adolescents originaires de Montignac, dans le Périgord. Après la guerre, le site a été ouvert au public et ce, jusqu’en 1963. Les peintures de la grotte ornée commençant à se dégrader dangereusement avec le CO2 exhalé par les 1500 visiteurs quotidiens, il a bien fallu trouver une solution pour contenter les curieux : ce fut Lascaux II.

A quoi cela sert-il ?

A ressentir, à apprendre, à mieux comprendre. Ressentir les impressions provoquées par l’observation de ses peintures animales colorées et variées qui épousent le relief de la grotte. A apprendre comment elles sont été réalisées, avec quelles techniques  par Cro Magnon. A mieux comprendre qui les a faites, pourquoi et à quel rythme.

Qui en est à l’origine ?

Afin de répondre à la demande du public, ce projet d’un fac-similé a été lancé par l’ancien propriétaire du site, au début des années 1970. Avec succès car, depuis son ouverture en 1983, plus de 10 millions de visiteurs s’y sont rendus.

Est-ce catho ?

Non.

À qui est-ce destiné ?

A tous même si, et cela est courant dans cette région aux nombreuses grottes peintes, la visite est en général déconseillée aux personnes sensibles aux espaces restreints. A noter que là, il y a quand même de l’espace (la Salle des Taureaux ou Rotonde, est longue de 17m pour 6m de large et 7m de haut!)  et que la sortie est visible et accessible sans difficulté, à la différence des grottes naturelles aux couloirs souvent alambiqués.

Est-ce bien ?

Beaucoup mieux que prévu. L’impression d’être dans une copie s’estompe aussitôt par la magie du verbe du guide, par la fraîcheur du lieu qui est celui d’une grotte, par la réussite de la réalisation, par la lumière adaptée et tout simplement par la magie qu’opère la contemplation de ces peintures de nos ancêtres qui vivaient alors dans cette vallée de la Vézère.

Est-ce cher ?

Pour une visite guidée de 40mn, on vous demandera 10,50€ par adulte et 6,50€ pour les 5-12 ans.

Est-ce loin ?

Le site est situé en Dordogne, sur la commune de Montignac, au cœur du Périgord Noir. En voiture, Lascaux est à 4h de Paris, 2h30 de Clermont-Ferrand, 2h30 de Toulouse, 2h de Bordeaux, 1h30 de Limoges, 45min de Périgueux, 45min de Brive-la-Gaillarde… Via l’autoroute A89, sortie n°17 Montignac-Lascaux. Par le train : Gare de Condat-Le-Lardin (10km de Montignac-Lascaux). Par avion : aéroport de Périgueux-Bassillac (45km de Montignac-Lascaux).

Quand s’y rend-on ?

Attention, le site est fermé le jour de Noël et tout le mois de janvier ! Sinon, du 6 février au 1er avril : de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, fermé le lundi ; du 2 avril au 5 juillet : de 9h30 à 18h, tous les jours ; du 6 juillet au 31 août : de 9h à 19h, tous les jours ; du 1er septembre au 2 novembre, de 9h30 à 18h, tous les jours ; du 3 novembre au 31 décembre : de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, fermé le lundi. Dernière admission 45 mn avant la fermeture du site.

La cerise sur le gâteau ?

La Salle des Taureaux est tout de même considérée comme « la chapelle Sixtine de l’art pariétal » (pariétal=paroi). Cet ensemble a en effet de quoi ébahir avec ses 130 figures peintes dont 36 représentations animales. Là des chevaux, ici des aurochs, vaches, taureaux ou encore des cerfs. Il y a même un ours et, pour certains, une mystérieuse licorne!

Le bon plan ?

Sans doute le billet jumelé Lascaux II/Le Thot (Adultes : 14,50€ ; enfants de 5 à 12 ans : 9,80€). Non loin de Lascaux, le site du Thot vous propose une approche de l’art des cavernes en introduction ou en complément de Lascaux II. Grâce à la réalité augmentée, vous pourrez côtoyer des animaux préhistoriques disparus. Vous pourrez aussi  voir  la reconstitution d’un atelier d’artistes magdaléniens, une salle de climatologie avec un film en 3D ou encore un parc animalier où évoluent les animaux peints à Lascaux (des aurochs!). Pour les plus jeunes, des ateliers pédagogiques (un atelier-peinture dans une grotte aménagée, un atelier de fabrication de lampes à graisse, une initiation à la fouille archéologique, ou encore une initiation au tir au propulseur…) permettront de mieux comprendre et d’expérimenter ce qui s’est vécu ici il y a près de 17 000 ans !

Un site (pour ceux qui ont besoin de voir pour y croire) : http://www.lascaux.culture.fr/#/fr/00.xml

Un livre : Lascaux II et les sites du Périgord (Editions Semitour)

Un téléphone (pour ceux qui ont besoin d’entendre pour y croire) : 05 53 51 95 03

Une adresse spatiale (pour le GPS) : 45.054849 / 1.167033

Une adresse postale (pour vous) : Lascaux II/ 24290 Montignac

Tags:
on va où ce week-end
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
2
clocher-peigne
Caroline Becker
Vous aussi, vous avez un clocher-peigne près de chez vous ?
3
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
4
PRIEST,ROMAN,COLLAR
Agnès Pinard Legry
Comment savoir si un prêtre… est vraiment prêtre ?
5
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
6
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
7
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement