Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Musique. Un remède à la tristesse

Partager

Quelques conseils pour chasser la mélancolie.

« Tout le monde le sait : il y a beaucoup de gens tristes. » C’est ce qu’affirme Victor Manuel Fernandez, recteur de l’université pontificale catholique argentine, et ami du pape François, dans son livre Malheur. Le théologien et écrivain propose des solutions pour chasser la tristesse de notre vie, en réagissant et en choisissant Dieu, source de toute vitalité et de joie. L’auteur écrit :

« Il y a un secret qui ne peut pas être ignoré : lorsque nous sommes trop repliés sur nous-même, et que nous pensons trop à notre bonheur, nous finissons par alimenter notre tristesse, et nous nous retrouvons encore plus insatisfaits. Pourquoi ? Parce que nous sommes faits pour vivre avec les autres. Donc nous pouvons être heureux, si nous cherchons aussi le bonheur des autres. »

La Bible conseille également : « Donnez et recevez » (Si 14,16). Il faut aussi se disposer à recevoir quelque chose de son prochain, et à reconnaître son immense valeur. Si l’on n’apprend pas cela, l’amour restera incomplet. Et il en est de même pour la joie.

Souvent nous souffrons, sans que cela soit vraiment nécessaire. Souvent nous nous privons de la joie, sans raison justifiée. Lorsque nous nous sentons bien, d’autres sentiments surgissent aussi vite : la tristesse, la rancune, la mélancolie. Et peu à peu, nous laissons ces ombres inutiles effacer toute notre joie.

Pour empêcher cela, voici quelques conseils :

Se mettre à l’écoute de ses propres sentiments ;

Donnez un nom exact à ce que nous ressentons : « jalousie, envie, honte… » ;

Se demander si cela vaut la peine d’éprouver tout cela, et d’alimenter tous ces sentiments. Se demander également s’ils nous ont enlevé la joie et l’enthousiasme.

Décider résolument de se débarrasser de ces sentiments et choisir la joie, qui vaut bien plus que tout autre sentiment négatif.

piovani-2
Nicola Piovani

Voici une prière pour se débarrasser tout sentiment négatif :

Mon Dieu, joie infinie, joie lumineuse qui déborde et qui se propage dans chaque créature : le monde entier est un chant de joie, qui naît comme une cascade de vie de l’abondance de ton amour.

Mon Dieu, touche mon cœur de ta grâce, afin qu’il puisse prendre part à cette danse du bonheur.

Montre-moi, Seigneur, la beauté et la bonté des petites choses, là où habite un remède à mes tristesses.

Je te rends grâce, ô mon Créateur, pour l’eau, la lumière, les couleurs, la voix de mes amis, les mains, le ciel et le flux intense du sang qui me garde en vie.

Je te rends grâce parce que d’une façon ou d’une autre, je peux toujours faire quelque chose de bon pour ce monde.

Enseigne-moi à chercher la joie de la générosité, la joie de rendre quelqu’un heureux, la joie de faire le bien.

Donne-moi le don de magnanimité pour que je puisse toujours chercher quelque chose de plus grand dans la vie. Parce que là où se trouve la vie, se trouve l’espoir.

Chaque jour des enfants naissent, chaque jour des saints, des sages, des héros surgissent. L’amour nous surprend à chaque instant.

Suscite en moi, ô Seigneur, un amour incommensurable pour toi, afin que je te cherche avec un cœur ardent, pour que je me réjouisse de ton amitié et que je repose entre tes bras chaque nuit, le sourire aux lèvres.

Montre-moi les merveilles de ton amour, afin que tu sois mon lieu de délices et mon trésor. Je me réjouis en toi, qui es infini et glorieux.

Mon Dieu, guéris les origines de ma tristesse, jusqu’au fond de mes maux pour que je puisse retrouver la joie véritable. Voilà ce que j’attends de ton amour, Seigneur Tout-Puissant.

Ne permet pas que je m’abandonne à la mélancolie, ne permet pas que je m’abreuve au poison des plaintes, des récriminations et du découragement. Donne-moi un regard positif, optimiste et plein d’espérance.

Fais-moi comprendre que la joie est le meilleur chemin à suivre. Fais-moi goûter à la joie du Christ Ressuscité. Donne-moi la puissance de ta grâce, afin que tout mon être soit un témoin de la joie de l’Esprit Saint.

Amen

 

Continuez à nous suivre sur Facebook : Cecilia Music !

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]