Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
home iconFor Her
line break icon

Comment prendre le temps d'éveiller sa sensualité ?

© astarot / Shutterstock

Anaïs Deban - Publié le 08/09/16

La rentrée et son rythme effréné ont sonné le glas de la sensualité pour laisser place aux amours platoniques. Agissons !

Nous en avons déjà tous fait les frais, le quotidien fait des ravages. Même si le ménage et la famille se retrouvent fréquemment autour d’activités et de passions communes, le couple, lui, a aussi besoin d’érotisme. Avoir une meilleure sexualité passe au quotidien par plus de sensualité. En somme, ce sont tous ces moments de complicité que l’on oublie de préserver. Toutes les caresses données sans raison particulière, les compliments chaleureux et les regards amoureux. Mais à moins d’être des super-héros, tous ces moments se noient dans le flot de la vie familiale et professionnelle. On ne peut pas avoir la libido des premières nuits toute notre vie. En revanche, on peut tenter de la réveiller quand celle-ci hiberne un peu trop longtemps.

Pour cultiver le désir, il faut s’aménager du temps. S’affranchir de vos responsabilités de parents ne serait-ce qu’une nuit vous fera le plus grand bien. Ne culpabilisez pas à l’idée de laisser vos enfants chez des amis ou chez leurs grands-parents pour passer du bon temps. Les enfants pâtissent plus d’une relation non épanouie que de quelques jours loin de vous. Alors n’attendez pas que la fleur se fane pour l’arroser. Car bien souvent, quand le couple va bien, il suffit de briser le quotidien quelques heures pour avoir de formidables surprises et donner un coup de fouet à sa sexualité.

Les moments à deux se préparent.

Être sensuel, avoir un imaginaire érotique fort, se connecter à l’autre, sont des éléments essentiels à une sexualité épanouie. Et ils ne sont pas innés. Une fois votre moment à deux bien calé dans l’agenda, préparez-le. La perspective et l’attente de retrouvailles langoureuses feront monter l’excitation. Effleurez-vous l’air de rien en vous croisant dans le salon, envoyez-vous des messages tendres. Prenez bien soin de vous sentir beaux, désirables et à l’aise. Cela peut passer pour les femmes par de la lingerie, une pédicure, une nouvelle coupe de cheveux mais c’est surtout un état d’esprit. Vous n’êtes plus la mère de famille, vous êtes l’être aimé. Messieurs, vous aussi soignez votre allure en prévision de cette rencontre. Vous n’êtes plus le père de famille, vous êtes un prétendant, vous êtes conquérant. Bien sûr tous les couples n’attachent pas la même importance à la beauté plastique, à l’esthétique. Seulement montrer à l’autre que l’on fait des efforts, que l’on prend encore soin de nous, est la clé de voûte de la relation amoureuse.

Le moment venu, mettez le paquet. Cela ne demande pas grand chose d’arriver avec des fleurs ou une attention qui fera plaisir à l’autre. Puis tout au long de ce temps à deux, créez de l’érotisme. Surtout ne chargez pas vos épaules d’attentes sexuelles trop forte. Le but n’est pas la relation sexuelle, le but est la reconnexion sensuelle et affective. Faites tout ce que vous ne faites pas habituellement, par pudeur, par paresse ou par manque de temps. Mangez au lit, prenez des bains, racontez-vous des secrets, charmez-vous à nouveau.

Ces temps sont précieux à tous les stades. Dans les heures qui précèdent, vous l’entrevoyez, vous l’attendez. Pendant ces instants, vous vous détachez de tout pour ne vous rattacher qu’à l’autre. Après, vous en sortez forts d’une complicité retrouvée. La durée de ces pauses amoureuses dépendra de vos besoins. Soyez à l’écoute de l’autre et n’hésitez pas à tirer la sonnette d’alarme s’il ou elle ne vous écoute plus avant que tout ne prenne feu.

Rappelez-vous des précieux conseils du prêtre qui vous accompagnait vers le mariage pendant les fiançailles : « prenez du temps à deux, rien qu’à deux, une fois par semaine, un weekend par mois, une semaine par an. »

Mon conseil de lecture à deux en amont et pendant la parenthèse :

« Petit cahier d’exercices des couples épanouis sous la couette » de Yvon Dallaire aux éditions Jouvence.

Yvon Dallaire est un thérapeute conjugal canadien. Il anime depuis de nombreuses années des conférences un peu partout dans le monde. Il aborde le couple et ses difficultés avec toujours énormément de tendresse. Après un premier ouvrage de la même collection « cahier d’exercices des couples heureux », il remet le couvert avec des planches ludiques autour de la sexualité dans ce carnet d’une soixantaine de pages. Car si le bonheur s’apprend, la sexualité se travaille !

Extrait de l’introduction :

Pour vous assurer une santé sexuelle exempte de difficultés et remplie de plaisirs sensoriels et émotifs, faites en sorte que votre sexualité fasse partie de vos priorités.

Plusieurs recherches* ont démontré que les couples heureux et épanouis sexuellement :

  • augmentaient leur espérance de vie de six à neuf ans
  • diminuait leur stress physiologique et psychologique
  • étaient dans 35 % des cas moins souvent malades
  • minimisaient les probabilités de divorce
  • avaient des enfants qui s’épanouissaient plus facilement
  • augmentaient leur confiance en soi et en l’autre

Voilà pourquoi les exercices qui suivent sont très utiles  pour cimenter votre couple et faire de vous de meilleurs amants.

* Entre autres, les recherches de Lois Verbrugge et James House de l’Université du Michigan. Les recherches en psychologie positive de Martin Seligman dans La fabrique du bonheur abondent dans le même sens.

Tags:
les rendez-vous d'aleteiasexualite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Mathilde de Robien
Délicieuses perles d’enfants (1/8) : les gais...
Matteo Farina; Chiara Badano, Carlo Acutis
Marzena Devoud
Ils n'ont pas attendu d'être adulte pour être...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement