Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 04 décembre |
Sainte Barbe
home iconAu quotidien
line break icon

Les matins d’école, cette montée d'adrénaline

Mathilde de Robien - Publié le 06/09/16

La vraie vie d’une jeune mère de famille : comment bannir les caprices de ses enfants de bon matin ?

Voulez-vous vivre, (ou revivre !), l’espace d’un instant, la matinée d’une mère de jeunes enfants ? Enfin pas une matinée entière, juste la fatidique tranche horaire de 7 h 15 à 8 h 15, du lever jusqu’au départ à l’école, une fois sa tribu nourrie, changée, habillée, débarbouillée, coiffée…

7 h 00

Moi : Il faudrait que je me lève. Comme ça, je prends ma douche avant que les enfants ne se réveillent…

7 h 05

Moi : Faudrait vraiment que je me lève.

7 h 10

Moi : Allez, j’y vais !

Mais c’est CE moment-là précisément que choisit notre petite dernière, Constance, 1 an, pour se réveiller… Et comme elle a la fâcheuse habitude de finir sa nuit dans notre lit, pas question de la laisser là, en plan – elle ferait un plongeon par terre –, ou de la mettre dans sa chambre le ventre vide… Adieu la douche, bonjour l’odeur, on verra ça plus tard !

7 h 15

Biberon de Constance. Bol de Margaux, 3 ans, qui fait son apparition tel un ange échevelé.

Margaux : Je vais à la garderie ?

Moi : Oui. Toute la journée.

Penser à faire son sac !

7 h 30

Je vais réveiller Stanislas, notre aîné, 5 ans. Et file sous ma douche (vous voilà rassurés ?) pendant que les petits ogres se repaissent de tartines préparées à la chaîne.

7 h 45

Moi : Je vais habiller Constance. Dès que vous avez fini, vous venez vous habiller. Zut ! Body sale. Je le change ? Oooh non, pas le temps. Oh si quand même ! Margôôô ! Peux-tu aller me chercher un body propre pour Constance s’il te plaît ? (Elle adore rendre des services !) Elle revient : Oh merci, t’es trop chou. Mais non ! C’est un pyjama, ça ! Tant pis, j’y vais.

8 h 00. La pression monte.

Moi : Allez, Margaux, viens t’habiller ! Tu mets ce pantalon, ta robe est au sale.

Margaux : Je veux mettre ma robe rose.

Moi : Elle est au sale !

Parfois, avec un peu de chance, on évite le caprice-roulé-boulé sur le sol de la salle de bain…

8 h 05

Moi : Stanislas ! Tu es habillé ?

Stanislas : Je veux encore une tartine.

Moi : Ah non, non, c’est pas possible, sinon tu vas être en retard, file t’habiller tout de suite !!! Margaux, t’as ton doudou pour la garderie ? Non ? Mais il est où ce doudou ?? Cherche-le !!

8 h 10. Stanislas fait une apparition… en pyjama !

Moi : Arrrgh !! Stanislas ! Mais t’es pas encore habillé ??

Stanislas : Bah non, je voulais jouer.

Moi : Mais ce n’est pas l’heure de jouer ! Va t’habiller ! On y va, là !

8 h 15. Pull à l’envers, col de travers, tant pis, il y a des choses plus graves dans la vie. On est parti !

Les  « Mamans calmes » de Florence Foresti ne se reconnaîtront pas du tout dans cette tranche de vie tumultueuse qu’est le 7 h 15-8 h 15. Les mamans calmes mettent leur réveil ET se lèvent à 6 h 30 pour être lavées, habillées, maquillées, et avoir le temps de prendre leur thé, avant de s’occuper de leurs chers bambins. Les mamans calmes préparent la veille les vêtements de leurs enfants, et surtout les leurs, pour éviter de revêtir quotidiennement l’uniforme ultra-confort tee-shirt, jean, bottes. Les mamans calmes dressent la table du petit-déjeuner la veille.

Mais les pauvres ! Elles ne connaissent pas cette montée d’adrénaline, cette euphorie du petit-matin, ce branle-bas de combat qui vous fait vous sentir un général d’armée, certes un peu dépassé par les évènements, certes un peu stressé à certains moments, mais qui se bat pour la survie des siens et l’honneur de sa famille-patrie !

Tags:
EnfantsFamilleles rendez-vous d'aleteiaparents
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Sauvetage Kevin Escoffier Vendée Globe
Timothée Dhellemmes
"Ta vie était plus importante que notre Vendé...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement