Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nos chères églises de France (3/10). La petite sœur de Notre-Dame de Paris

© Belles églises
Partager

La sélection de l'été des églises insolites du paysage chrétien français.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

En partenariat avec le site Belles églises, Aleteia a choisi de vous faire découvrir une sélection d’églises françaises tout au long de l’été. Chaque semaine, découvrez leurs particularités dans une fiche détaillée.

Certaines personnes non-averties pourraient sans doute la confondre avec Notre-Dame de paris, tant son style et son élévation sur trois niveaux font de cette collégiale un édifice tout à fait semblable à la cathédrale parisienne. Si cette collégiale ressemble tant à une cathédrale c’est peut-être parce qu’elles sont toutes deux des églises capitulaires : c’est-à-dire qu’elles possèdent un chapitre de chanoines réguliers. Ces derniers sont des clercs qui vivent en communauté et exercent un apostolat selon les principes d’une règle. Il leur incombe notamment de chanter quotidiennement l’office divin. La liturgie des Heures ou office divin, est la prière quotidienne des chrétiens, répartie en plusieurs moments comme suit :

1. Matines : entre minuit et le lever du jour.
2. Laudes : à l’aube (vers 6 heures).
3. Tierce (troisième heure après le levant) : à 9 heures ou avant la grande messe.
4. Sexte (sixième heure après le levant) : à midi environ.
5. None (neuvième heure après le levant) : à 15 heures environ.
6. Vêpres : au début de soirée (vers 17 ou 18 heures).
7. Complies : le soir, avant le coucher du soleil.

La collégiale de Mantes-la-Jolie incarne le « premier gothique » qui succède à l’art roman aux environs de 1130 et est caractérisée par l’utilisation de la voûte d’ogives et l’apparition des vitraux. Du haut de sa colline, elle domine la Seine et fut autrefois un lieu fréquenté par les rois de France qui s’établissaient occasionnellement dans le château voisin.

L’édifice a été gravement endommagé pendant la Révolution. De nombreuses statues de la façade ont été mutilées en 1794. l’église a alors été convertie en « temple de la Raison », puis est devenu successivement une fabrique de salpêtre et un arsenal.

Un trésor lumineux

À ne surtout pas manquer si vous passez par là : la grande rose de Mantes considérée comme l’une des plus anciennes de France. Les plus anciens panneaux remontent aux environs de 1210. Elle représente le jugement dernier. L’oculus central est occupé par une mandorle où trône le Christ juge, se détachant sur un fond bleu peuplé d’étoiles rouges.

Il est entouré d’un chœur d’anges dont les bustes ailés sortent des nuées. Le premier cercle, qui obéit à un axe de symétrie vertical, est celui des anges et des intercesseurs. Le fond bleu des quadrilobes figurés s’oppose au rouge sur lequel se détachent les rinceaux décoratifs qui complètent chaque compartiment. Le résultat est si somptueux qu’il n’a rien à envier aux plus impressionnants mandalas orientaux.

Informations pratiques :

La paroisse :
Paroisse Notre-Dame
13 rue Stéphane Bonneau
78200 MANTES LA JOLIE
01 34 77 04 64

Les offices :
http://www.catholiquesmantois.com/horaires-de-messe/
ponctuellement, vérifier sur Messe info.

Visite :
Libre, tous les jours de 8h à 20h.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]