Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Benoît XVI : les raisons de sa renonciation, en toute simplicité

© GALAZKA/SIPA
Partager

"Serviteur de Dieu et de l’humilité", la nouvelle biographie sur Benoît XVI, devrait sortir le 30 août.

Serviteur de Dieu et de l’humilité : c’est le titre d’une nouvelle biographie de Benoît XVI, dont la sortie en librairie est prévue le 30 août prochain. L’ouvrage est signé par Elio Guerriero, écrivain et théologien, et préfacé par le pape François. Le Souverain pontife, dans cette préface, rend un vibrant hommage à son prédécesseur, « dont la présence discrète et la prière pour l’Église constituent un appui et un réconfort » pour son ministère.

« La renonciation m’est apparue comme un devoir »

Une semaine avant la sortie de cette biographie, Benoît XVI a accordé un entretien à Elio Guerriero, publié sur le site internet de la Repubblica. Le pape émérite y évoque, en toute simplicité, sa renonciation, et les raisons qui l’ont décidé à poser ce geste historique.

« Après l’expérience des voyages au Mexique et à Cuba (mars 2012, ndlr), je ne me sentais plus capable d’entreprendre un tel voyage », confie Benoît XVI, qui se réfère aux Journées Mondiales de la Jeunesse, prévues à Rio, l’année suivante. Événement pour lequel « la présence physique d’un pape est indispensable ». « C’est une des circonstances pour lesquelles la renonciation m’est apparue comme un devoir », affirme-t-il simplement, confessant avoir expérimenté les limites de ses forces physiques.

Convaincu dès le début de n’être qu’un « humble et simple ouvrier dans la vigne du Seigneur », le pape émérite prend conscience qu’il ne peut alors faire autre chose « que se remettre entre les mains du Seigneur, et lui faire confiance », comptant sur la présence de la Vierge Marie, des saints, en particulier de ce qu’il nomme ses « compagnons de voyage de toute une vie » : saint Augustin et saint Bonaventure…

Grand soutien des fidèles 

Soutien spirituel donc pour une décision mûrement réfléchie, mais aussi soutien des fidèles. Benoît XVI affirme avoir reçu de nombreuses lettres, « des grands de ce monde », mais également de « personnes humbles et simples », lui faisant part de leurs prières et de leur amitié. Évoquant ses relations avec son successeur, le pape émérite réitère son obéissance et son dévouement, ainsi qu’il l’avait déjà fait par le passé. Benoît XVI avoue avoir ressenti un « sentiment de reconnaissance envers la Providence », à l’annonce de l’élection de Jorge Maria Bergoglio au siège apostolique. « Après deux papes originaires d’Europe centrale, le Seigneur tournait son regard vers l’Église universelle, et nous invitait à une communion plus étendue, plus catholique », explique-t-il.

Le pape émérite, retiré depuis sa renonciation au monastère Mater Ecclesiae, dans les jardins du Vatican, se dit « touché » par la « disponibilité humaine » du pape François. « La bienveillance dont il fait preuve à mon égard, est pour moi une grâce particulière, en cette dernière période de ma vie », affirme-t-il, plein de reconnaissance.

Le 9 septembre prochain, le livre-entretien de Benoît XVI lui-même, Dernières conversations, paraitra en plusieurs langues. Il s’y confie à Peter Seewald, journaliste allemand qui a toute la confiance du pape émérite. Les deux hommes ont d’ailleurs écrit ensemble plusieurs ouvrages : Le sel de la terre (1996), Voici quel est votre Dieu (2000), et Lumière du monde (2010).

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]