Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Liban : créer les conditions d’un avenir durable

© Élisa Bureau
© Élisa Bureau
Partager

La fondation Sacy et l'association SOS Chrétiens d'Orient ont uni leur force pour divertir et former des enfants autour du thème de l'amitié franco-libanaise.

Dans la région de Saïda, hautement symbolique par son histoire, une trentaine de volontaires français et libanais prennent la route sinueuse d’Ain-El-Mir pour préparer ensemble la colonie du lycée Saint-Nicolas. Cette école ouvre ses portes pour la troisième fois en un an, pour accueillir un groupe de 180 enfants âgés de 7 à 14 ans, venus de 21 villages de Saïda et Jezzine (Mieh-w-Mieh, Ain El Delb, Krayye, Haret Saida, Jensenaya, Mharbeyye, Wadi El Laymoun, Anan, Libaa’, Shwaliq, Wadi Bancodin, Salheye, Majdelyoun, Abra, ..).  L’établissement, acquis il y a trois ans par l’archevêché melkite grec catholique de Saïda et Deir el Kamar, attire plus d’un regard, à commencer par celui de la fondation Sacy, à travers son projet Nikolaï, et de l’association française SOS Chrétiens d’Orient.

Faire aimer aux enfants leur région

Sous le haut patronage de Mgr Elie Haddad, évêque de Saida et de ses alentours, les volontaires organisent avec le père Jihad Francis des animations sur le thème des arts et de la culture. L’objectif du projet Nikolaï est en effet de faire découvrir et aimer aux enfants leur région, en offrant aux personnes les moyens de s’épanouir, de se former et de participer aux développements de la région du Sud pour créer les conditions d’un avenir durable.

L’ennui n’est pas au programme et chaque enfant prend part aux activités artistiques, culturelles, sportives mais aussi pédagogiques avec des cours ludiques en langue française, que bon nombre d’enfants maîtrise déjà. Deux journées sont également organisées, une à la piscine et une autre à Bkessine dans les jardins d’un particulier où des jeux ont été organisés.

Consolider l’amitié franco-libanaise

De nombreuses colonies de vacances sont proposées au Liban mais celle-ci révèle un dynamisme et une originalité uniques. Ensemble, Libanais et Français partagent et échangent leurs idées… Un grand défi pas toujours facile à relever ! Pourtant, le résultat est spectaculaire. C’est dans la joie avec quelques larmes d’au revoir que la colonie de vacances se termine. Les enfants ont préparé un spectacle de danses et de chants libano-français pour leurs parents et amis.

« Nous devons continuer à promouvoir et à consolider l’amitié franco-libanaise, afin de renforcer la relation entre ces deux pays liés par l’histoire. Le Liban doit demeurer une terre de paix et d’accueil où sont préservées la liberté et la dignité de l’individu », témoigne François, un volontaire français.

Touchés par cet engagement et attentifs à la demande locale, les membres de l’équipe du projet Nikolaï et l’association SOS Chrétiens d’Orient, avec la bénédiction de Mgr Haddad, souhaitent répondre favorablement aux besoins des habitants, de toutes les communautés de la région. Dès la rentrée une aide pédagogique et des activités extra-scolaires seront mises en place au lycée Saint-Nicolas telles que chant, piano et guitare, ainsi que des activités ludiques et sportives pour faire perdurer ce dynamisme. Les enfants ont déjà hâte de participer à d’autres activités et de maintenir cette amitié.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]