Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Où va-t-on ce week-end ? À Vulcania

© Fabien1309 CC
© Fabien1309 CC
Partager

Aleteia a dégoté pour vous les meilleures adresses en France pour passer un séjour mémorable.

De quoi s’agit-il ?

Au cœur du splendide parc naturel régional des volcans d’Auvergne, où l’on peut admirer le paysage impressionnant des quatre-vingts géants éteints de la chaîne des Puys, Vulcania est un parc d’attractions et d’animations centrées sur la découverte des volcans et de la planète Terre. Un lieu où chacun peut s’amuser et découvrir les secrets du volcanisme. Parmi la vingtaine d’animations, ne ratez pas « Sur les traces des dinosaures » (des reproductions grandeur nature et animées de ces terribles lézards dont le T-Rex qui menace les visiteurs du haut de ses douze mètres !) et la toute nouvelle « Tornado Alley » (film sur expédition de scientifiques au cœur de stupéfiantes tornades projeté en HD sur un écran de 415 m2).

Qu’est-ce que cela n’est pas ?

Ce n’est pas un « Voyage au centre de la Terre » imaginé par Jules Verne… Vulcania est le premier parc européen d’exploration scientifique consacré au volcanisme et aux sciences de la Terre. À ses débuts, ce parc était très scientifique et, pour beaucoup, rébarbatif. Ce n’est plus le cas.

À quoi cela sert-il ?

À apprendre, en s’amusant, le fonctionnement des volcans et donc de notre planète. Pour cela, les concepteurs du parc ont animé la science sur le mode des sensations et de l’émotion tout en restant fidèle à l’ambition pédagogique du site.

Qui en est à l’origine ?

Réalisé par le Conseil Régional d’Auvergne, sur l’initiative de son Président Valéry Giscard d’Estaing, Vulcania est présenté comme le « bébé » de l’ancien Président de la république qui est originaire de la région. Le site a été ouvert en 2002.

Est-ce catholique ?

Non. Mais pour ceux qui le désirent, l’étonnante et noire cathédrale de Clermont-Ferrand n’est pas loin. Et pour les autres, il y a encore les ruines d’un temple romain sur le sommet du Puy-de-Dôme duquel on aperçoit la ligne, belle et impressionnante, de ces dizaines de volcans éteints, dômes de vert dont il ne sortira plus rien.

À qui est-ce destiné ?

Aux petits et grands qui veulent quand même se cultiver. La direction du parc a choisi une scénographie vivante et pourvoyeuse d’émotions en mettant les visiteurs au cœur de l’aventure grâce à des moyens techniques à la hauteur. La mascotte du lieu, Pitoufeu, saura séduire les plus jeunes.

Est-ce bien ?

Oui, c’est un très bon moment à vivre. Notamment pour les familles dont chacun des membres pourra trouver une activité, en lien avec le domaine volcanique, à sa mesure. Un film sur un écran démesurément grand ici ; une promenade en véhicule autonome guidé par satellite là ; un film en 3D ici encore ; un autre avec fauteuils qui bougent, pluie qui tombe plus loin. Sans oublier une promenade dans une nacelle qui permet de voir différents volcans présents dans le reste du monde. Les visiteurs ont aussi la possibilité d’assister à des conférences ou à des ateliers pédagogiques pour s’efforcer de comprendre les volcans ainsi que la formation et la vie de la Terre que nous foulons chaque jour. En terme de notoriété, Vulcania se classe au 5e rang des parc d’attractions français. Signe du succès du parc européen : 340 000 personnes l’ont visité en 2015. Une fréquentation en hausse, notamment depuis que le guide touristique anglophone Lonely Planet a classé l’Auvergne parmi les 10 meilleures régions du monde à visiter en 2016.

Est-ce cher ?

En fonction des périodes de l’année, de 24 à 28 euros (adultes), de 17 à 19,50 euros (5-15 ans), de 5,50 à 7 euros (3-5 ans). Pour ceux qui n’habitent pas trop loin, il existe aussi des passeports annuels qui permettent de revenir autant de fois que le visiteur le souhaite pendant toute la saison (36 euros par adulte, 26 euros par enfants et 10 euros pour les moins de 4 ans).

Est-ce loin ?

À vingt minutes de voiture de Clermont-Ferrand. Pour ceux qui viendraient en train, une navette reliant la gare SNCF de Clermont-Ferrand et Vulcania circule tous les jours durant les vacances scolaires d’été et, sur réservation impérative 48 heures avant, pendant les vacances de Printemps et de la Toussaint.

Quand s’y rend-on ?

Le site est ouvert de 10h à 18h/ 19h de la mi-mars à la mi-novembre et la majeure partie des activités se font à l’abri de la pluie dans ce grand site lumineux bâti en sous-sol.

La cerise sur le gâteau ?

Parmi les trois nouvelles attractions de l’année, Abyss Explorer qui mêle, pour la première fois, une vidéoprojection grand format combinée avec une attraction dynamique. Une plongée (virtuelle) dans les abysses à plus de 2500 mètres de profondeur là ou existe plus de 90% de l’activité volcanique de la planète. Là aussi où vit une faune incroyable. Une plongée dans un bathyscaphe qui se révèle tumultueuse et se poursuit avec une éruption sous-marine saisissante. L’attraction a fait l’objet d’une scénographie suggestive afin de frapper l’imagination des visiteurs. Et c’est réussi !

Le bon plan ?

Huit fois dans l’été, Vulcania est ouvert de 10h à 22h. Le parc change d’ambiance dès 18h00 avec des animations supplémentaires et un très beau spectacle pyrotechnique (en fonction de la météo). Cette année, plusieurs nouveautés au programme avec du théâtre de rue, un spectacle de fauconnerie, le spectacle « Yapadrisk et la flamme des volcans », etc.

Un site (pour ceux qui ont besoin de voir pour y croire) : http://www.vulcania.com/

Un livre : Les volcans (Editions Fleurus)

Un téléphone (pour ceux qui ont besoin d’entendre pour y croire) : 04 73 19 70 00

Une adresse spatiale (pour le GPS) : N45°48’49″ E2°56’24″

Une adresse postale (pour vous) : Vulcania/ 2 route de Mazayes/ 63 230 Saint-Ours-les Roches

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]