Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 21 septembre |
Saint Matthieu
home iconAu quotidien
line break icon

Mais non ! ça ne craint pas d’être catho

Tom Hoopes - Publié le 07/08/16

Et enfin, ne pas accepter une conversation artificielle

Tu dis dans ton courrier avoir entendu ce conseil d’amis : « Agis comme si Jésus était ton meilleur ami. Comment parlerais-tu à ton meilleur ami ? ». Tu confie ton problème : « Je peux voir mon meilleur ami, et il peut me répondre. Je ne parle pas dans le vide ».

Bonne intuition. En effet, un monologue à un meilleur ami imaginaire n’est pas une prière, mais une illusion. Une prière peut être plus réelle encore qu’une discussion avec ton meilleur ami.

Tu es diplômée avec une majeure en anglais. As-tu déjà lu Notre petite ville (Our Town, dans sa version originale), la pièce de théâtre de Thornton Wilder ?

Te rappelles-tu comment, après sa mort, Emily voulait remonter dans le temps pour revivre un moment heureux ? Elle choisit un de ses anniversaires, dont elle a un merveilleux souvenir.

Lorsqu’elle revit ce moment, elle est horrifiée : ses parents font à peine attention à elle. Le bonheur de ce souvenir vient de l’excitation qu’elle ressentait ce jour-là. Elle attendait son anniversaire avec impatience ; mais pas eux. Elle se sentait très liée à ses parents ; mais en revivant ce moment, elle a réalisé que son sentiment ricochait sur un vide.

C’est ce qu’est la communication entre tout être humain. La littérature, la psychologie et les sciences nous révèlent cette vérité : ces conversations à cœur ouvert, avec tes amis, que tu estimes tant ? Ce ne sont, en vérité, que le bref croisement de bribes de souvenirs, qui ne durent qu’un temps.

Mais pas avec Jésus.

Lui seul peut te voir telle que tu es, t’accepter avec tous tes défauts et communiquer avec toi en faisant fi de tes faiblesses.

C’est Sa prouesse. Tu ne me crois pas ? Essaye donc. Ou plutôt : offre-toi toute entière à Lui.

Implore-Le : « Regarde-moi ! Me voici ».

Sers-toi des prières de l’Évangile. Crie-Lui : « Oui, Seigneur ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres » (verset 27).

Appelle-Le : « Maître, sauve-nous ! Nous allons nous noyer ; cela ne Te fait-il rien ?« .

Prie-Le : « Mon Dieu, montre-Toi favorable au pécheur que je suis ! ».

Fais-moi confiance, Il te répondra. Mais il te faudra toute une vie pour apprendre à L’entendre.

  • 1
  • 2
Tags:
CatholiqueJMJSpiritualité

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
4
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
7
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement