Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Brisons nos remparts !

"Dites oui à Jésus !" © Dread Pirate Jeff CC
"Dites oui à Jésus !"
© Dread Pirate Jeff CC
Partager

Beaucoup pensent pouvoir échapper aux péchés de l'humanité en ne côtoyant que leurs proches.

L’autre jour, je suis rentrée chez un marchand de glaces avec ma mère. J’ai croisé un jeune home qui se dirigeait résolument vers la sortie. Ses yeux se sont écarquillés quand il a vu mon habit ; les religieuses sont plutôt rares en Oklahoma. Je ne saurais pas vous dire si sa réaction était positive ou négative. Mais quand il est passé, son sac rempli de glace, il a crié : « Jésus Christ, Fils de Dieu, t’aime et t’a sauvée de tes péchés ! ».

J’ai répondu : « Amen ! »

Le plus important est l’image du Christ dans notre âme

Quand j’étais au lycée en Oklahoma, j’étais athée et n’avais qu’une envie : quitter l’État qui, pour moi, représentait un recul de la piété, du port d’armes à feu et du patriotisme. J’en avais marre des gens m’abordant dans les parkings pour me demander si j’avais entendu l’appel de Jésus. J’avais hâte d’échapper à ce flot de chrétiens ignorants et incultes du centre des États-Unis, pour me trouver un foyer sur les côtes sophistiquées et païennes du pays.

D’une certaine manière, j’ai toujours ces idéaux. Mais maintenant, de plus en plus souvent, je vis différemment, et vois le monde autrement. C’est Dieu qui brise mes remparts et franchit mes frontières. Il me libère de l’isolement que je me suis imposée, et démolit les murs que je crée entre les autres et moi. Il m’aide à m’identifier à autrui. Il est facile pour moi de juger les autres : « Je suis meilleure que lui ou qu’elle ». Mais ces affirmations impliquent tant de mystères, d’hypothèses et de questions. Tant de choses qui les rendent finalement illégitimes. Devant Dieu, le plus important est l’image du Christ dans notre âme.

Tentations du monde moderne

Le moine Thomas Merton a vécu une expérience de la sorte, au beau milieu d’un magasin du Kentucky : « J’ai soudain été bouleversé par cette révélation. Je me suis rendu compte que j’aimais tous ces étrangers autour de moi, que je m’identifiais totalement à eux. C’était comme au réveil d’un rêve de disparité et d’isolement dans un autre univers ».

Je pense que nous avons tous déjà envisagé l’option de vivre sur une petite île isolée, rien qu’avec nos proches. C’est en tout cas une tentation constante pour moi : m’isoler, me séparer des autres, tout en trouvant une collectivité. Ce sont pour moi les principales tentations du monde moderne.

Nous nous indignons de l’ignorance et des erreurs des autres, en arborant un air suffisant quand les personnes hors de notre cercle font des choses horribles. Nous pensons être différents et avoir échappé aux péchés de l’humanité, et traçons notre chemin sans nous soucier des autres.

Identifions-nous aux autres

Ce moment dans le magasin de glaces, autour des crèmes glacées et de la bonne odeur de cônes, était un instant de partage et de « vivre ensemble ». Les remparts ont été brisés et les étrangers réunis dans la foi.

« Jésus Christ, Fils de Dieu, t’aime et t’a sauvée de tes péchés ! »

Je ne sais pas vraiment si cet homme essayait de m’évangéliser, de me châtier ou de former des liens avec moi ; ni s’il pensait que j’étais une musulmane, amish ou une simple sœur en Jésus-Christ. Mais cela importe peu. J’étais liée à lui, et j’espère qu’il était lié à moi.

Jésus est le Fils de Dieu, mort pour les péchés de cet homme. Pour mes péchés. Pour vos péchés. Pour tous nos péchés.

Loué soit-Il.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]